Rencontre du troisième sexe, on démarre gentiment


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Romainro [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : romainroSouvenir - Anecdoteyahoosexuel - libidocom

• 281 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.1 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.2
• L'ensemble des récits érotiques de Romainro ont reçu un total de 2 268 398 visites.

Récit libertin : Rencontre du troisième sexe, on démarre gentiment Histoire érotique Publiée sur HDS le 22-02-2019 dans la catégorie Pour la première fois
Tags: Transexuelle  Fellation  Spermophile 
Cette histoire de sexe a été affichée 4677 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Rencontre du troisième sexe, on démarre gentiment ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Rencontre du troisième sexe, on démarre gentiment ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67



Rencontre du troisième sexe, on démarre gentiment

Il y a quelques temps j’ai trouvé un site de rencontre pour bisexuels. Je me suis créé une fiche, j’ai chargé quelques photos de moi, habillé mais aussi à poil. Après avoir cogiter un moment sur ma description j’écris un petit texte qui s’adresse au couple dont le monsieur est bi. Comme je suis nouveau sur le site, je suis épinglé dans les premiers profils.

Je reçois rapidement des coups de coeurs mais aussi des messages. Je réponds à tous et même à ceux qui consulte ma fiche sans me parler. Je commence quelques échanges mais rien qui n’aboutit sur une rencontre. Je sympathise pas mal avec un homme, Hubert, qui a une petite vingtaine d’année de plus que moi.

Nous discutons de nos envies et nos désirs mais aussi des femmes. Rapidement il m’avoue que son épouse est pas au courant de ses penchants et qu’il cherche uniquement des rencontre entre hommes. Ce n’est pas ce que je cherche alors je le lui dis mais nous continuons quand même à échanger, certains message sont très chauds et me font bien bander.

Un soir, je me connecte à ma boite mail pour faire un petit message à Hubert quand je vois que j’ai de nouveaux messages sur le site bi. Mon correspondant, maintenant quotidien, attendra je vais directement voir les profils qui m’ont contacté. Je suis étonné de tomber sur la fiche d’une jolie brune à la poitrine très généreuse. Je regarde bien les photos, elle a la peau mate et les traits différents des européennes. Je pense qu’elle vient d’Amérique du sud.

Je vois qu’elle a aussi des photos verrouillées, alors je regarde si elle m’a laissé un message mais rien. Je réfléchis à quoi lui écrire mais je ne sais pas trop comment l’aborder du coup je me réfugie derrière un grand classique:
« Bonjour, merci d’avoir consulté ma fiche. Je vois que nous sommes presque voisins, ta fiche mais aussi tes photos me plaisent beaucoup. Je serai heureux de faire plus connaissance avec toi. »

C’est vrai qu’avec ce site, j’espérais faire des rencontre à trois mais cette femme me trouble beaucoup. Tout au long de la soirée, je vais vérifier ma messagerie mais je n’ai aucune réponse et elle est pas revenue sur ma fiche. Je suis un peu déçu mais ce n’est pas grave surtout que je commence à sympathiser avec un couple dont l’homme comme la femme me plaisent.

Quand nous sommes au stade de fixer un rendez vous, je découvre qu’ils habitent à plus de 150 kilomètres de chez moi. Ca fait une longue route pour tirer un coup mais je pense qu’ils en valent le détour. Je me connecte sur le site et je découvre une visite, un coup de coeur mais aussi des messages de la belle brune d’Amérique du sud. Je ne sais pas pourquoi mais cette femme m’attire beaucoup alors je commence par aller voir ses messages.

Elle me fait une description physique d’elle qui vient compléter les photos que j’ai vu. Elle m’explique qu’elle ne pas écrit car j’ai dit chercher un couple et me parle de ses envies. Elle m’a l’air sacrement chaude et ça me plait, elle me parait aussi avoir un côté dominateur. Nous échangeons nos mails privés pour discuter plus facilement du coup j’en oublie de répondre au couple.

C’est embêtant de devoir attendre mais surtout vérifier en personne mais mails pour échanger avec Jessica. Comme j’ai très envie d’en savoir plus sur elle et la rencontrer, je lui donne donc mon numéro de téléphone et lui propose d’échanger par textos. Elle me répond en envoyant directement un message sur mon téléphone. De ce moment commence un échange plusieurs fois par jour qui ne manque pas de me faire régulièrement bander.

Dès le lendemain nos échanges se font de plus en plus chaud surtout quand elle me demande si entre hommes je suis plus passif ou actif. J’ai déjà gouté la sodomie par une femme, la première à m’avoir prise avec un gode ceinture était Muriel (voir « La première fois que je me fais prendre par une femme »). Je lui réponds sans gêne que je suis plutôt actif mais que si le feeling est bon, j’aime bien sentir une belle queue dans mon cul.

Ensuite elle me fait parler de mes « expériences folles », comme elle le dit. J’ai vécu pas mal d’histoire mais pour les folies à part avoir testé belle-mère, belle-soeur et même beau-frère… je ne vois pas trop de quoi lui parler. Les plans à 3, les partouzes ou les plans avec inconnu(e) sont plutôt classiques. Une fois que j’ai fini mes histoires je lui pose la même question.

Elle me répond pas mais me demande ce que je pense des travestis, je suis étonné de sa question mais vu la poitrine généreuse qu’elle a ce n’est pas un travesti qui se fait passer pour une femme, en plus récemment elle m’a envoyé une photo d’elle complètement nu et j’ai bien vu ses seins et sa chatte épilée mais pas une bite. Je lui réponds que j’ai eu quelques expériences, je lui raconte mon expérience en tant que livreur de pizza (voir « Une étrange cliente »), de quelques autres moments et même de mon expérience avec Julien quand il s’est habillé en femme pour sa « Soirée déguisée ».

Jessica me répond qu’elle aime mon ouverture d’esprit et qu’elle est sûre que l’on va bien s’entendre. Je n’ai toujours pas eu le droits à ses expériences folles et quand je la relance dessus, elle bote en touche, encore une fois, et me laisse pour la soirée car elle est fatiguée. Avant d’aller au lit, je retourne sur le site car je me pose beaucoup de questions sur Jessica.

Je regarde bien les différentes photos qui sont sur le site mais aussi celles qu’elle m’a envoyé en privée. Elle a tout d’une vraie femme, peut être que sa poitrine est pas naturelle mais elle est bien attachée à son corps. Je n’ai qu’une photo d’elle entièrement nue, mes sont jambes sont bien celles d’une femme. Je finis par me coucher avec la tête pleine de questions sur cette étrange dame qui m’excite de plus en plus.

Le lendemain je découvre dans mes mails, des messages de Jessica accompagnés de photos. Je m’empresse de lire son messages, elle me parle de son enfance et du mal être qu’elle a ressenti pendant des années. Un jour elle a compris qu’elle n’avait pas le corps qui correspondait à son ressenti le plus profond. Elle était une femme emprisonné dans le corps d’un homme. Comme sa famille est très pratiquante, elle la rejeté et a été obligé de fuir la Bolivie, c’est comme ça qu’elle s’est installée en France.

Elle travaille depuis son arrivée ici pour payer les opérations qui lui permettront de devenir ce qu’elle est vraiment. Les premières opérations lui ont donné son corps mais elle n’a jamais réussi à passer le pas de celle qui transformera sa verge en vagin. En plus elle a découvert qu’elle aimait de plus en plus sodomiser les hommes, comme les femmes, depuis que le reste de son corps est celui d’une femme. Elle finit en me disant qu’elle espère que je ne suis pas choqué et que j’aurai toujours envie de la rencontrer.

Maintenant je comprends mieux toutes ses questionnes ses réticences à me parler d’elle. Je trouve aussi que son inscription sur ce site bi est logique surtout si elle aime les moments intimes avec les hommes mais aussi les femmes. Trop curieux, je m’empresse de regarder ses photos et je dois dire que de voir cette femme avec une bite un peu plus courte que la mienne mais plus large, me fait bander comme un fou.

Une fois que je me suis masturbé et vidé devant tous les photos d’elle que j’ai reçu, je lui réponds simplement par ce texto:
« J’ai encore plus envie de te rencontrer, quand pouvons nous nous voir? »
Je lui fait un autre message pour lui demander comment elle a cache son sexe sur la photo où elle est complètement nue. Je reste 24 heures sans avoir de nouvelle quand je reçois un mail alors que nous échangeons majoritairement avec nos portables.

Jessica m’annonce qu’elle m’attend chez elle, ce samedi (dans 2 jours), à 14 heures chez elle. Elle me donne son adresse et le code d’accès de son immeuble. Elle m’indique que sa porte sera ouverte, qu’après avoir sonné je rentrerai et que ma tenue m’attendra dans son entrée. Une fois que je serai changé je devrai l’attendre debout dans son entrée jusqu’à ce qu’elle vienne me chercher. Elle m’explique que pour la photo ou elle est nue, elle a cacher sa bite entre ses jambes.

Rien qu’en pensant à cette situation je bande, j’ai très envie de me branler mais je décide de me préserver jusqu’à notre rendez vous. C’est pas évident surtout que dès que je ferme les yeux, j’imagine Jessica avec son imposante poitrine et sa bite qui se dresse rapidement.

Le samedi est enfin là, à part me raser et me laver je n’ai pas de grands préparatifs puisque ma tenue m’attend chez Jessica. Elle habite à une vingtaine de minutes de chez moi et 40 si j’y vais à pied. Comme je n’ai rien à faire et que je dois me calmer, je profite du soleil et décide de marcher. J’arrive en bas de chez elle une petite dizaine de minute avant notre rendez vous. Je me grille une dernière clope et je monte.

Comme prévu la porte est ouverte, j’ai un mélange d’excitation et de stresse qui me prend mais ne m’empêche pas de bander. Je rentre et ferme la porte et je pars à la recherche de ma tenue quand je ne trouve qu’un slip noir. Il est en cuir et a une double fermeture qui part d’au dessus de mon pubis pour la première et en haut de ma raie pour l’autre. Je me déshabille entièrement pour l’enfiler et comme convenue j’attends ma latina dans cette tenue entre la porte d’entrée et un grand rideau.

Je ne sais pas depuis combien de temps je suis là a attendre mais mon érection ne diminue pas pour autant et encore moins quand je vois le rideau devant moi bouger. Je ne sais pas si je dois fermer les yeux ou les garder grand ouverts. J’ai trop hâte de découvrir en réel cette déesse d’un autre monde. J’ai l’impression que mon cerveau va exploser tellement qu’il est en ébullition.

Je vois apparaitre une belle brune, d’après peu ma taille, elle porte un corset noir et blanc qui lui couvre le ventre mais laisse sa poitrine à l’air libre. Elle porte aussi des collants noirs mais assez transparents et une culotte, de la même couleur, qui ne cache pas complètement son paquet. j’ai très envie de m’approcher d’elle et de découvrir son corps avec mes mains mais vu qu’elle ma beaucoup parlé de son côté dominatrice je préfère attendre.

Elle s’approche, tourne tout autour de moi comme pour m’inspecter et j’en profite pour en faire autant. C’est incroyable, même de très près son corps ressemble complètement à celui d’une femme. Ses seins sont parfaitement fait, ses fesses ont le coté arrondi des femmes et même le trait du dessous qui les caractérise. Ses cuisses et ses jambes sont longues et galber comme ceux d’une femme surtout avec ses talons hauts.

Après avoir tourné quelque fois autour de moi, elle ouvre le tiroir du meuble de l’entrée. Elle en sort un collier en cuir noir qui a une boucle en métal. Elle le ferme autour de mon cou et accroche la laisse qui va avec. En tirant dessus, elle me fait rentrer dans son appartement et nous nous retrouvons dans un grand salon/salle à manger. Elle m’attire tout contre elle et plaque ses seins contre mon torse.

Elle m’embrasse tendrement et fait rentrer sa langue dans ma bouche en tirant sur la laisse pour diriger mon visage. Heureusement que ma bite est emprisonné par le cuire sinon elle aurait bondi. J’espère qu’elle est aussi excité que moi mais je n’ose pas vérifier si elle bande surtout que j’ai lu que les hormones qu’elles prennent diminuent les érections mais aussi les éjaculations.

Elle me fait mettre à genoux et vient frotter son corps contre mon visage. Elle insiste bien sur ses fesses que je commence à lécher. Tout d’un coup je reçois un coup très sec sur mes fesses, je relève la tête et découvre dans sa main une cravache qui sort de je ne sais où. Je la laisse se frotter contre moi sans intervenir.

Quand elle se retourne et que son entre jambe et contre moi, je sens bien qu’elle n’a aucun problème d’érection. J’ai très envie d’ouvrir la bouche et de la caresser avec mes lèvres mais j’ai peur des conséquences, surtout qu’elle a toujours la cravache près d’elle. Elle me demande de lui retirer sa culotte mais uniquement avec sa bouche. Je mords l’élastique sur le côté gauche et je le fais légèrement descendre, je tourne la tête pour faire la même chose de l’autre côté mais le tissu remonte.

J’essaye une nouvelle technique, je me mets face à son ventre et j’essaye de faire descendre l’élastique pour le maintenir sous ses couilles. Jessica bande tellement que j’ai du mal à dépasser son sexe, je suis obligé de m’y reprendre à plusieurs reprises et quand j’arrive enfin à dépasser sa bite, elle me saute au visage. J’essaye de ne pas trop regarder son sexe pour ne pas la gênée mais aussi encore plus augmenter mes envies et je m’applique à finir de la déshabiller.

Une fois que le tissu est sur le sol, elle le dégage de ses jambes et va s’assoir sur le canapé derrière elle. Jessica tire sur la laisse toujours lier à mon cou et m’attire vers elle. Elle soulève sa jambe bien droite, comme une danseuse et colle mon visage vers ses couilles en me demandant de m’occuper d’elles.

Je les lèche l’une après l’autre avant de les avaler, je remonte vers sa tige en plaquant ma langue dessus jusqu’à atteindre son gland. Il est encore recouvert de son prépuces alors avec un jeu de vas et viens, je comprime mes lèvres pour la décalotter. Une fois libéré je m’occupe de son gland avant de l’avaler complètement. Je l’aspire et fais tournoyer ma langue tout autour avant de redescendre vers ses couilles.

Après les avoir même mordiller, j’essayer de descendre un peu plus bas pour atteindre son cul. Mais ma belle latina tire, d’un coup sec, sur ma laisse et me relève pour que je m’empale sur sa queue bien raide. Je fais coulisser mes lèvres tendrement sur elle en mettant plus ou moins de pression. Je lève la tête vers elle mais son imposante poitrine me cache la vue de son visage. J’en avais presque oublié que je suce la bite d’une femme!

Je profite de pouvoir m’occuper, pour la première fois, d’une sexe d’homme en même temps qu’une belle poitrine de femme. Déjà qu’à la vue sa poitrine me semblait incroyable mais quand je la caresse, elle me semble complètement naturelle. Même ses tétons sont extrêmement bien fait. Il sont fermes et élastiques, plus je les pince plus ils se tendent.

Je la prends de plus en plus en bouche, jusqu’à même sentir son gland venir taper ma glotte et même la dépasser. Quand je la recrache, j’essaye de retourner à la conquête de sa rondelle mais encore une fois elle m’empêche de descendre plus bas et me fait remonter vers son champignon, encore plus gros et plus violacé, que je m’empresse d’avaler. Ma main droite passe d’un sein à l’autre, alors que la gauche lui caresse les couilles quand je la suce et quand j’avale ses bourses, elle la branle.

Au bout d’un moment, elle me fait reculer et vient me mettre à 4 pattes, elle s’assoit encore plus droit sur le canapé et me fait ramper jusqu’à être entre ses cuisses. Automatiquement j’ouvre la bouche et avale sa queue alors qu’elle met ses deux mains derrière ma tête. Elle appuie fortement pour que je l’avale entièrement et que son gland rentre dans ma gorge.

Quand elle relâche son étreinte pour me laisser respirer, elle met ma tête sur le côté pour que je m’occupe de ses couilles. Jessica en profite pour bien me bifler la joue avec sa queue bien raide. Malgré ma bouche pleine, je gémis un peu plus mais elle aussi. Quand elle relâche sa queue, c’est pour se malaxer les seins jusqu’à ce qu’elle ait envie d’envahir une nouvelle fois ma gorge.

Jessica relâche son étreinte et me demande de lui mordre la peau des couilles et tirer dessus. Elle fait la même chose, du bout des doigts avec ses tétons. Je l’entends couiner de plus en plus fort, elle ne s’interrompt que pour me demander de la prendre en bouche. J’ouvre mes lèvres et tire la langue, elle en profite pour taper sa queue dessus avant de me l’enfourner dans la bouche.

Elle attrape bien ma tête entre ses mains, et me baise la bouche sauvagement en s’enfonçant de plus en plus en moi. Elle crie de plus en plus fort et me préviens que je vais la faire jouir. Je prends appuie sur une seule main et m’occupe de ses couilles alors que je sens sa bite frétiller dans sa bouche. Je lève la tête vers elle et je vois Jessica maltraité ses seins mais aussi balancer sa tête dans tous les sens en couinant de plus en plus.

Je n’ai aucun avertissement de veines qui se gonflent, je sens directement le goût de ma bouche changer et je reçois une première giclée qui vient directement s’écraser contre mon palet. Ma bouche s’excite encore plus sur sa tige, je reçois deux nouveaux jets avant de l’enfoncer complètement dans ma gorge pour recevoir directement son jus dans mon estomac.

Quand je sens que sa prostate a fini de se vider, je me recule et la garde en bouche. Je continue à la sucer avec ma bouche remplie des 3 première giclées jusqu’à ce qu’elle est ramolli. Son sexe devient extrêmement petit surtout par rapport à sa taille en érection. Je finis de la nettoyer en la prenant entièrement en bouche sans aucune difficulté et j’arrive même à lui lécher les couilles en même temps.

Après un petit moment de ce plaisir, elle m’allonge par terre et vient m’embrasser à pleine bouche pour elle aussi profiter du goût de son jus. Ses lèvres redescendent sur mon cou, elle m’aspire comme pour me faire un suçons mais pas assez longtemps. Alors que je sens ses seins venir caresser mon costume 3 pièces malgré le slip en cuir, elle prend un téton en bouche et se met immédiatement à me mordiller, j’en ai la chair de poule.

Après s’être longtemps occupé du droite comme du gauche, elle continue à descendre. Elle passe furtivement sur mon ventre et évite, intentionnellement mon entre jambe, pour descendre jusqu’à mes pieds. Ses lèvres remontent sur mes mollets puis mes cuisses qu’elle mordille aussi. Elle attrape entre ses dents la fermeture éclair de devant du slip en cuir qu’elle m’a fait porter et libère enfin ma queue….


↓ Lien à utiliser (article, blog, forum, mail...) vers cette histoire ↓
<a href ="https://www.histoires-de-sexe.net/rencontre-du-troisieme-sexe-on-demarre-gentiment-31694"> Rencontre du troisième sexe, on démarre gentiment </a>






Les avis des lecteurs
Histoire Coquine Romainro

Merci pour vos commentaires. La suite est déjà en ligne

 
 Histoire Erotique

Très excitant, j’ai hâte de découvrir la suite

 
 Histoire Erotique

Superbe récit vivement la suite c'est ultra bandant

 
 Histoire Erotique

J'ai toujours fantasmer sur ce genre de situation sans jamais pouvoir le réaliser. Maintenant j'ai encore plus envie!

 
 Histoire Erotique

Je fantasme sur le même genre de plan. Si une shemal est intéressé contactez moi, Romain a mon mail.
N

 
 Histoire Erotique

Je rêve de vivre la même chose depuis des années. Merci pour ce plaisir partagé. J'ai hâte de lire la suite

 
 Histoire Erotique

Putain que c’est excitant, j’ai hâte de lire la suite

 

Texte coquin : Rencontre du troisième sexe, on démarre gentiment
Histoire sexe : Rencontre du troisième sexe, on démarre gentiment

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Dernières histoires érotiques publiées par Romainro

 
Le tour de l’Europe du sexe (6): les airs d’autoroutes ukrainiennes - Récit érotique publié le 02-11-2019
 
Je réalise un de mes fantasmes avec ma cousine Dorothée (7) - Récit érotique publié le 31-10-2019
 
Le tour de l’Europe du sexe (5): Les fameux bain turc - Récit érotique publié le 29-10-2019
 
Une attente très agréable au bowling - Récit érotique publié le 27-10-2019
 
Le tour de l’Europe du sexe (4), les mères bulgares sont des chaudasses - Récit érotique publié le 25-10-2019
 
Claire se transforme en Maitresse phallique - Récit érotique publié le 23-10-2019
 
Le tour de l’Europe du sexe (3), Heraklion: j’adore négocier de cette façon - Récit érotique publié le 21-10-2019
 
Des retrouvailles bien profondes - Récit érotique publié le 19-10-2019
 
Le tour de l’Europe du sexe (2): le trajet vers la Grèce - Récit érotique publié le 17-10-2019
 
L’arroseur arrosé (2): Une partouze en limousine - Récit érotique publié le 15-10-2019
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Romainro...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au-boulot Au-reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby-sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Belle-beau Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois-Foret Bondage Boules-de-geisha Bourgeois Branlette-espagnole Brunes Cage-de-chastete Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses-preliminaires Casting Chantage Cinema Club-libertin Cocufiage-adultere Combat Coming-out Cougar Coup-de-foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discotheque Docteur Doigtage Dominant-Maitre Dominatrix Double-penetration Douche-bain Drague Echangisme Ejaculation-faciale Ejaculation-feminine Emotions-sensibilite Endroits-insolites Entre-hommes-Gay Epilation Escort-boy Escort-girl Etudiant Europe-est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme-fontaine Femmes-enceintes Fessee fetes-soirees Fetichisme Fille-encule-homme Film-porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking-machine Gang-bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode-ceinture Godemiche Gorge-profonde Gros-Grosses Gros-seins Gros-sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hopital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina-latino Lavement-anal Lectures-erotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini-jupe Missionnaire Mommy-porn Mots-crus Muscles Mythologie Naturisme-nudisme Nymphomane Obeissance Oeuf-vibrant Oncle-et-tante Onirique Parking Partouze Perles-anales Petit-sexe Petits-seins Philosophie-et-Plaisirs Pieds Piercings Piscine-Plage Poesie Poilues Ponyslave Preliminaires Premiere-fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit-bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint-valentin Salope Sans-capote Sans-culotte Science-fiction Secretaire Sensualite Sexe-sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tetons Toys-rosebud Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple-penetration Uniformes Urophilie-Pisse Vacances Vieux-avec-jeunes Voisins-voisines Voiture Voyeurisme WC-Toilettes



Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Diable67 le 2020-05-26 ....
• Par softmaterialslover le 2020-05-26 ....
• Par cibervoyeur le 2020-05-26 ....
• Par MaxCho le 2020-05-26 ....
• Par Aliceanita73 le 2020-05-25 ....
• Par All4Tux le 2020-05-25 ....
• Par Papayaa le 2020-05-25 ....
• Par JohnSnow343 le 2020-05-25 ....
• Par Alexandra le 2020-05-25 ....
• Par couple76 le 2020-05-25 ....