... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Coline (1) découvre le sexe dans les bras d’Arthur


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Romainro [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : romainroyahoocom

• 265 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.1
• L'ensemble des récits érotiques de Romainro ont reçu un total de 1 880 819 visites.

sexe récit : Coline (1) découvre le sexe dans les bras d’Arthur Histoire érotique Publiée sur HDS le 06-03-2019 dans la catégorie Pour la première fois
Tags: Depucelage   Première fois   Missionnaire 
Cette histoire de sexe a été affichée 6106 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Coline (1) découvre le sexe dans les bras d’Arthur ( 10.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Coline (1) découvre le sexe dans les bras d’Arthur ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Coline (1) découvre le sexe dans les bras d’Arthur

Comme pour Radia, Nathalie et les autres, j’ai été contacté par Coline qui a voulu que je partage avec vous, toute sa vie sexuelle. Comme à chaque fois, je le fais avec grand plaisir même s’il faut que je garde du temps pour vous racontez mes aventures.
Comme avec tous les autres, je parlerai à la place de Coline pour vous montrez comme elle est devenue rapidement une sacrée coquine.

Hello tout le monde, je suis Coline, aujourd’hui j’ai 28 ans mais j’ai eu mes premiers rapprochements de l’amour physique assez jeune. Mes parents ont divorcé quand j’avais seulement quelques années. Mon frère, Thomas, de 6 ans mon ainé et moi vivions une semaine chez mon père et une semaine chez ma mère.

Nos deux vies sont très différentes l’une de l’autre. En effet mon père a très rapidement refait sa vie donc nous partagions notre quotidien avec ma belle-mère, plus proche en âge de mon frère que de mon père. Quand à ma mère, elle a consacré sa vie à son travail et ses enfants même si régulièrement elle invite un ami à diner et passer la soirée avec nous.

Je crois que c’est vers 12 ans que j’ai compris que les copains de ma mère étaient en fait ses amants. En grandissant, je me suis endormie de plus en plus tard et j’ai commencé à entendre ma mère et son amant gémir dans la chambre voisine. Entre ça et mon frère qui commence à ramener ses copines à la maison, j’ai de quoi faire travailler mon imagination mais aussi mes doigts sur ma jeune chatte.

Plus le temps passe plus je suis curieuse sur tout ce qui concerne la sexualité. J’aime sentir que je plais et je dois bien avouer que je ne laisse pas les garçons indifférent. Malgré mon âge, mon corps est déjà celui d’une femme, je mesure 1m72 pour un peu moins de 60 kilos malgré ma poitrine bien lourde, je fais déjà du 85D. J’ai des fesses assez rebondies, surtout pour une fille de mon âge, mais il faut dire que je me suis développée très tôt. J’oubliais, pour ce que ça intéresse, je suis brune.

Même si mes séances de masturbation grâce à mon frère Thomas et sa copine, ma mère et ses amants (je n’ai jamais entendu mon père et ma belle-mère faire l’amour) ou encore les sites pornos que je découvre sur internet me donnent beaucoup de plaisir, j’ai envie de plus. Dans la promotion au dessus de la mienne, il y a un certain Arthur, qui tourne autour de moi et me plait de plus en plus. J’adore son regard concupiscent sur mes formes.

J’aime beaucoup aussi le regarder quand il se ballade torse nu, les jours de grandes chaleur. Il est un peu plus grand que moi, avec des cheveux très foncés qui forment des petites bouclettes. Malgré quelques bourrelets, qui lui vont très bien, il est quand même assez fin. Son torse est très peu poilu, pour moi c’est son seul défaut car les hommes viriles m’attirent énormément.

Nous avons commencé à sortir ensemble pendant l’anniversaire d’une copine de sa classe. Notre premier baisé a été très furtif pendant un slow, nous nous sommes rapidement isolé pour être au calme. J’ai très envie de découvrir son corps et le toucher de partout mais je me contente de ses cheveux et son dos. Arthur est beaucoup plus entreprenant que moi, au dessus de mes vêtements il me caresse les seins sans complexe. Il n’est pas très délicat mais sa fait du bien de sentir une autre main que la mienne sur mon corps.

On se voit le plus souvent possible, en dehors de nos heures de cours. On passe la plus part de notre temps uniquement à deux à s’embrasser et se câliner. Je deviens de plus en plus tactile même si je n’ose pas encore approché mes mains de la partie que je convoite le plus. J’ai déjà senti sa queue raide contre moi quand il me serre dans ses bras mais je n’arrive pas à me rendre compte de comment elle est comparé aux bites que j’ai vu dans les films porno.

Une semaine où nous sommes chez mon père, Arthur m’annonce que ses parents seront absent le samedi qui vient. Le soir en rentrant, je dis à mon père qu’une coquine de ma classe, qu’il a vu une fois, organise une soirée pyjama entre filles chez elle ce samedi. A force de négocier, j’obtiens de passer la soirée et la nuit chez « ma copine » par contre je dois être de retour le lendemain au plus tard à 11 heures pour le brunch dominical.

Le lendemain je suis trop heureux d’annoncer à Arthur que je peux le rejoindre et que nous allons enfin passer une nuit ensemble. Je prépare mes affaires pour ma soirée pyjama, mon père insiste pour m’accompagner en voiture alors je demande à mon frère de me venir en aide. Mon père capitule et demande à Thomas de m’y amener en scooter. Une fois qu’il m’a déposé en bas de chez « ma copine », je fais marche arrière pour rejoindre Arthur chez lui. Je m’arrête, en chemin, dans une pharmacie pour acheter des préservatifs que je cache au fond de mon sac.

Quand il m’ouvre la porte, je n’ose pas lui sauter au cou de peur qu’il y ait encore quelqu’un chez lui. Il me fait rentrer et sans même me faire faire un tour de l’appartement très luxueux de ses parents, il m’emmène dans sa chambre. Il met de la musique et vient s’assoir à côté de moi sur le lit. Ses lèvres se collent immédiatement aux miennes, sa langue rentre dans ma bouche et danse avec la mienne.

Ses mains se posent sur ma poitrine et me les malaxe beaucoup plus tendrement que la première fois. Quand il glisse sa main sous mon t-shirt et essaye de passer ses doigts sous mon soutien gorge, il commence à se battre avec le tissu. J’ouvre l’attache et il se dépêche de me le retirer. Ses mains me caressent directement à même la peau alors que les miennes sont sur son dos et sa cuisse.

J’ai très envie de remonter vers son entrejambe mais je n’ose toujours pas. Lui aussi se met à me caresser les cuisses à travers mon jean et quand il pose ses doigts au-dessus de mon sexe, j’ai un mouvement de recul. Nos lèvres se décollent, il me propose de faire une petite pose et j’accepte avec plaisir. Vu l’heure nous commandons une pizza que nous mangeons, allongés sur son lit devant un film.

Une fois que le carton de pizza est vide et le film finit, je sors mon pyjama et lui demande de m’indiquer une salle de bain. Il me tire une grande et une petite serviette, c’est parfait je vais en profiter pour être totalement propre surtout que je sens que ma petite culotte est bien humide. Je me lave un bon moment en évitant au maximum de m’exciter avec mes doigts pour me préserver pour Arthur.

Une fois que je me suis séchée, je remets une culotte propre mais aussi un petit short et un t-shirt. Pour éviter l’embarras de tout à l’heure je porte pas de soutien gorge. Je vois mes tétons pointer à travers mon t-shirt et je dois dire que ça m’excite. Quand je quitte la salle de bain, il y rentre à son tour et se douche aussi. Il ressort uniquement en caleçon et t-shirt et je dois bien avouer que son corps m’attire de plus en plus.

Je l’attends allonger dans son lit et Arthur ne tarde pas à me rejoindre. Nous nous embrassons langoureusement alors que ses mains glissent rapidement sous mon t-shirt pour masser mes seins qui sont totalement libre. Je n’apprécie pas beaucoup ce qu’il me fait avec ses doigts mais j’adore avoir ses lèvres contre les miennes et sa langue dans ma bouche.

Tout un coup, une de ses mains descend sur mon petit ventre mais ne s’arrête pas là. Elle atteint mon entrejambe et me caresse à travers mon petit short et ma culotte. Comme je ne dis rien et continue à l’embrasser tout aussi passionnément, sa main glisse rapidement entre les deux couches de tissu. C’est obligé qu’il sente que ma culotte est mouillée, surtout qu’il joue avec mes grandes lèvres malgré la couche encore présente.

Même si le geste est le même je ne ressens pas le même plaisir que lorsque je me masturbe. La chaleur du frottement me fait du bien et j’adore sentir son corps contre le mien. Il continue de jouer avec mon mont de Vénus et mon sein alors que j’ose enfin passer mes mains sous son t-shirt. J’adore passer mes doigts entre ses poils et je regrette qu’il n’en ait pas plus.

J’ai envie d’aller toucher sa bite mais je n’ose pas encore, par contre Arthur passe maintenant en dessous de ma culotte. Il place un doigts entre mes grandes lèvres et commence déjà à titiller les petites. Il ne tarde pas à faire rentrer son doigt en moi ce qui me stresse mais me procure beaucoup de plaisir en même temps.

Il m’embrasse tendrement en continuant à faire bouger son doigt en moi puis me demande si je veux continuer. Je lui réponds « oui » mais lui rappelle aussi que je suis vierge pour qu’il y aille doucement. Arthur répète à tout le monde qu’il a déjà couché mais je trouve ses gestes relativement hésitants. Alors que sa main continue de me caresser, je le fais arrêter pour retirer son t-shirt.

Il profite de cette pose pour me déshabiller et c’est la première fois qu’un étranger voit mon corps d’adulte complètement nu. J’ai pas honte de mon physique, au contraire je vois bien que je plais, mais j’ai peur de ne pas être à la hauteur et ne pas le satisfaire. Je crois que le fait d’avoir des sentiments de plus en plus fort pour Arthur ne m’aide à me décontracter comme il le faut. Mais pour me rassurer, il me complimente sur ma beauté, mon corps, ma poitrine…

Son doigt continue de s’agiter sur et entre mes lèvres intimes, ses lèvres quittent mon visage et descende le long de mon cou. Au niveau de ma poitrine, il embrasse furtivement mes tétons qui se dressent dans sa bouche. Il continue de descendre sur mon ventre et se retrouve face à face avec mon mont de Vénus. Il retire son doigt et me donne un premier coup de langue.

C’est encore une sensation nouvelle, très différentes de la masturbation mais diablement bonne. Il recommence mais sans s’attarder sur des endroits précis, sa langue va et vient aux niveau de mes lèvres intimes mais aussi de mon clito. Bien que ses mouvements sont très aléatoires, je sens rapidement une chaleur me prendre au niveau de l’entrejambe et envahir mon ventre. C’est très different de quand je me caresse mais je suis bien en train d’avoir un orgasme.

Une fois que je reprends mes esprits je me dis que je dois lui rendre la pareille. Je nous fais rouler et j’embrasse son torse légèrement poilu. J’insiste un peu plus que lui précédemment, sur ses tétons mais ça n’a pas l’air de lui faire beaucoup d’effet. Quand je me retrouve au niveau de son caleçon, je vois nettement le bord de sa queue raide.

Sans le déshabiller je commence à le toucher en dessinant son contour avec mes doigts. Puis, sûrement maladroitement, je fais passer les paumes de mes mains sur sa tige. Pour une première fois je dois me débrouiller pas si mal car il se met à gigoter et gémir en même temps. J’ai trop hâte de découvrir l’objet que je convoite et dans la position où je suis, je ne vois pas pourquoi encore attendre.

Avec mes deux mains j’attrape l’élastique de son caleçon et je commence à tirer dessus. Arthur soulève ses fesses pour m’aider et je découvre enfin sa queue. Une fois que j’ai envoyé sur le sol le dernier morceau de tissu qui caché son corps je vois enfin le morceau de chair qui va me rendre réellement femme.

Sa bite est bien plus grosse que celles que j’avais vu plus jeune en jouant à touche pipi. J’ai du mal à la comparer aux sexes des acteurs porno mais elle me semble d’une belle taille qui va me donner beaucoup de plaisir. Je le prends dans la main et je le masturbe lentement pour bien le faire décalotter. Une fois que son gland est libre, je suis impressionné par sa couleur violette et sa largeur.

Je lèche comme je le ferai avec une glace alors que mes doigts continuent de courir sur son membre. Je crache dessus et le branle énergiquement, comme j’ai pu le voir dans des films sur internet. J’ai aussi envie de découvrir ses couilles mais elles sont cachées par une forêt de poils, je m’en occuperai plus tard.

Maintenant j’ai envie de goûter à sa tige alors j’ouvre la bouche et je commence à le faire rentrer en moi. Quand son gland tape mon palet, je fais des mouvements d’aller retours. Arthur me demande de bien serrer mes lèvres autour de son sexe, je l’écoute et il gémit encore plus. Ensuite il me demande, aussi, de bouger ma langue contre sa queue. Je suis, scrupuleusement, tous ses conseils qui ont l’air de lui donner d’être bon car il se tortille de plus en plus.

Alors que j’ai l’impression de me débrouiller de mieux en mieux, il me demande d’arrêter. Il met ses mains sous mes aisselles et me fait remonter sur lui. Je sens sa queue contre ma chatte, j’ai de plus en plus envie de le sentir en moi mais je ne veux pas prendre de risque alors je lui demande de mettre un préservatif. Je lui précise même:
« J’en ai acheté si tu n’en as pas! »

Il m’embrasse tendrement et nos corps se décollent, Arthur s’assoit sur le rebord du lit et tire de sa table de nuit, une boite neuve avec encore le plastique autour. Il l’ouvre et sort tous les emballages, il en détache un puis sors la capote de l’étui en alu. Je l’observe dérouler le préservatif sur son sexe raide, heureusement qu’il le fait lui parce que je serai pas.

Une fois qu’il s’est protégé, Arthur revient vers moi et m’installe sur le dos. Il relève mes jambes et pose mes pieds contre ses épaules. Il me fait un peu écarter les cuisses et empoigne son sexe pour me caresser du bout du gland. Quand je le sens appuyer entre mes grandes lèvres, j’ai peur d’avoir mal. Son champignon rentre tout doucement mais il s’immobilise rapidement.

Je vois à son visage qu’il force pour aller plus loin. Soudain une douleur me déchire le sexe et le ventre en même temps qu’il pénètre complètement. Une fois qu’il est rentré, je lui demande de ne plus bouger. Il commence quand même à me ramoner en essayant de m’expliquer entre deux gémissements:
« Maintenant que ton hymne est rompu…. il faut… détendre tes chairs…normalement tu vas prendre de plus.. en plus… de plaisir… »

Je me rend compte qu’il a raison, rapidement ce corps étranger me fait de plus en plus de bien. Sentir sa grosse bite dans ma petit chatte serrée me fait décoller. Je ne me contrôle plus et me met à gémir comme les nanas dans les films qui ont fait mon éducation sexuelle. Arthur aussi ne se contrôle plus, je sens son sexe encore plus grossir dans le mien, mes parois internes sont totalement stimuler par sa tige.

Sa palpite en moi, Arthur se met à grogner et s’agiter encore plus rapidement en moi. Une boule de chaleur se créé au niveau de mon bas ventre, puis elle se propage dans chacun de mes membres. C’est doux comme une brise de vent chaud. Je perds le sens de l’espace et du temps. Je comprends au’Arthur a aussi joui lorsqu’il vient s’allonger à côté de moi avec un grand sourire idiot.

Il retire la capote, il y a un peu de sang dessus et le réservoir est bien rempli. Il fait un noeud et disparaît de la chambre. Pendant qu’il est absent, je touche mon entrejambe je suis encore bien trempée alors je fais rapidement tournoyer mes doigts sur mon clito. Je m’arrête en l’entendant revenir et constate que j’ai aussi du sang sur la main.

Je me lève, vérifie les draps, je n’ai pas l’impression qu’ils sont tachés. Quand il revient, c’est à mon tour d’aller dans la salle de bain. Après avoir repéré le préservatif rougeâtre dans la poubelle, je rentre dans la baignoire et me lave uniquement le bas du corps et les mains. Une fois sécher, je ressors entourée de la serviette et je vais rejoindre celui qui m’a dépucelé dans son lit.

Nous nous embrassons et nous caressons, cette fois je n’ai pas honte de toucher sa queue et ses couilles alors j’en profite. Je le sens grossir entre mes doigts alors je redescends le long de son corps pour m‘améliorer encore dans l’art de la fellation. Apparement j’ai fait des progrès en quelques minutes car il envahit rapidement toute ma bouche tellement qu’il rebande bien.

Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir vu du sang plus tôt sur mon corps mais cette fois je n’ai pas le droit à un cunilingus en retour. Ce fut ma première leçon qu’avec les mecs ce n’est pas donnant donnant! Arthur me fait revenir sur le dos et me prend en missionnaire. Cette fois il prend beaucoup plus son temps, ses mouvements sont plus lents mais toujours aussi bon. Ensuite, il me fait tester la position de la cuillère et il éjacule au fond de sa capote alors que je le chevauche vigoureusement. Même s’il commence à ramollir, je continue de me frotter contre lui pour jouir à mon tour.

Nous nous endormons dans les bras l’un de l’autre pour le reste de la nuit. Le lendemain Arthur me caresse le petit trou, je viens de tester la pénétration vaginale mais je ne sens pas encore prête pour la pénétration anale. Nous faisons quand même l’amour passionnément mais je n’arrive pas à jouir, je suis trop stressée du retour chez mon père pour complètement me laisser aller.

Une fois qu’il a joui dans la capote, je quitte le lit pour aller me doucher, je me rhabille pour rentrer chez mon père qui doit déjà surveiller l’heure de mon retour. Arthur me ramène en scooter chez moi, en bas de l’immeuble je n’ose pas l’embrasser au cas où mon père guette, par la fenêtre, mon retour. Je cours dans l’immeuble, dans l’ascenseur, je repense à la veille et au plaisir immense qu’Arthur m’a donné. J’ai l’impression d’être folle amoureuse de lui et son corps et j’ai déjà hâte d’être la prochaine fois…


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs
Lasemelle

June 10, 2019. Pour sûr, John La Semelle et moi, avons eu un super grand plaisir à lire ce récit, et espérons pouvoir lire le suite.

 
 

Cette histoire est très joliment amenée.

 
 

Vivement la suite, qu’on voit jusqu’où Coline va aller

 
 

Très excitante cette première, en plus Coline existe vraiment! C’est encore plus excitant. J’ai hâte de lire la suite

 
Romainro

Merci pour vos commentaires. La suite de ses aventures sera bientôt en ligne. Accrochez vous car c'est en crescendo.
Ceux qui veulent échanger avec cette coquine de Coline, n'hésitez à me demander son mail en message privé

 
Colinefr

Oui, il y aura une suite dans mes aventures, ne vous inquiétez pas !
Si vous voulez me contacter, n'hésitez pas.

Romain a fait du bon boulot en corrigeant mon texte, je l'en remercie

Coline

 
 

Grave bandant, vivement la suite !

 
 

Oui, il y aura même plusieurs suite !
Tant mieux que vous avez aimés, ça montre le travail remarquable de Romain et je le remercie encore.

Sachez que tout ceci est vrai, je tenais à le signaler.

Si vous voulez échanger avec moi, voir mon adresse:


Coline

 
 

Toujours aussi excitantes tes histoires , je passerais des heures à les lires . Surtout n'arrête pas de nous en raconter d'autres . A demain pour la prochaine

 
 

J’ai joui comme un fou en m’imaginant depuceler Coline

 
 

Très excitante première fois. J’espere qu’il y aura une suite

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Romainro


 
Je suis invité à un apéro chaud chez Claire et François - Récit érotique publié le 16-06-2019
 
Petite baise au réveil avec ma cousine Dorothée (5) - Récit érotique publié le 12-06-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (7): premières relations assumées entre potes - Récit érotique publié le 11-06-2019
 
Coline (8): doit assumer les conséquences de ses actes - Récit érotique publié le 09-06-2019
 
Les fantasmes de Damien (8): Un voyage en Espagne muy caliente - Récit érotique publié le 07-06-2019
 
Le mari bande mou, Julien et moi nous occupons de sa salope de femme - Récit érotique publié le 05-06-2019
 
Max (6): rencontre avec candauliste et dominateur, la suite - Récit érotique publié le 04-06-2019
 
Gang bang au sex shop pour cette coquine de Claire - Récit érotique publié le 02-06-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (6): Un étrange cocktail. - Récit érotique publié le 31-05-2019
 
Stéphanie (2): de bronzette intégrale à quatuor de baise - Récit érotique publié le 29-05-2019
 
J’ai trouvé une bonne lope dans un sauna gay parisien - Récit érotique publié le 27-05-2019
 
Stéphanie (1): Julien et moi profitons de ma voisine qui bronze à poil sur son balcon - Récit érotique publié le 22-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (5): On étale pas que de la crème sur leurs corps - Récit érotique publié le 21-05-2019
 
Max (5): Rencontre avec un couple candauliste - Récit érotique publié le 19-05-2019
 
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues, la suite - Récit érotique publié le 18-05-2019
 
Coline (7): L’orgasme grâce à ses deux amours - Récit érotique publié le 16-05-2019
 
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues - Récit érotique publié le 15-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (4): le crémage de magnifique quadras - Récit érotique publié le 13-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (3): Un excellent dessert - Récit érotique publié le 11-05-2019
 
J’ai besoin de sentir une queue dans mon cul - Récit érotique publié le 10-05-2019
 
Les fantasmes de Damien (7): Sophie et le neveu - Récit érotique publié le 08-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (2): Première douche à 3 et … - Récit érotique publié le 07-05-2019
 
Coline (6): veut de plus en plus de partage - Récit érotique publié le 05-05-2019
 
Claire se fait partouzer par des mecs en ruts et une nana - Récit érotique publié le 03-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (1): Petite séance de masturbation - Récit érotique publié le 01-05-2019
 
Claire me demande de l’exhiber devant des mecs en ruts - Récit érotique publié le 29-04-2019
 
Max (4): et la main de la domina - Récit érotique publié le 27-04-2019
 
Je suis invité à m’amuser avec un couple mais pas que… - Récit érotique publié le 25-04-2019
 
Les fantasmes de Damien (6): Sophie fait un check-up complet chez le médecin - Récit érotique publié le 23-04-2019
 
Les vacances 19: dans un cruising genevois, ça finit par une domination - Récit érotique publié le 21-04-2019
 
Coline (5) cède à la tentation - Récit érotique publié le 19-04-2019
 
Petits jeux vibrants entre voisins de camping 3 - Récit érotique publié le 17-04-2019
 
Petits jeux humides entre voisins de camping 2 - Récit érotique publié le 15-04-2019
 
Petits jeux d’exhibition entre voisins de camping - Récit érotique publié le 13-04-2019
 
Je suis accueilli par une inconnue, à mon arrivée à Toulouse - Récit érotique publié le 11-04-2019
 
Max (3): Se met au sport dans une salle super - Récit érotique publié le 09-04-2019
 
Coline (4) tombe amoureuse d’Alice mais… - Récit érotique publié le 07-04-2019
 
Les vacances 18: dans un cruising genevois, ça commence par une partouze - Récit érotique publié le 05-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment de fou à 3, partie 2 - Récit érotique publié le 03-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment fou à 3, partie 1 - Récit érotique publié le 01-04-2019
 
Les salles de projection des sex shops berlinois sont très humides - Récit érotique publié le 30-03-2019
 
Coline (3): Changement de cap - Récit érotique publié le 28-03-2019
 
Max (2) remplace son lit par un vrai homme - Récit érotique publié le 26-03-2019
 
Les fantasmes de Damien (5): comment tout a commencé - Récit érotique publié le 24-03-2019
 
Carole et moi sur une plage qui pourrait s’appeler le baisodrome - Récit érotique publié le 22-03-2019
 
Carole me fait la meilleure pipe de ma vie juste avant le service - Récit érotique publié le 20-03-2019
 
Il faut baiser pour tenir le stress dans la restauration - Récit érotique publié le 18-03-2019
 
Coline (2), je n’aurai pas qu’un seul partenaire dans la vie et heureusement - Récit érotique publié le 16-03-2019
 
Claire, Julien et moi; le trio qui s’agrandit - Récit érotique publié le 14-03-2019
 
Ma dernière baise avec mes suédoises - Récit érotique publié le 12-03-2019
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Romainro...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par alexmasseur13 le 2019-06-25 ....
• Par Pierre2 le 2019-06-24 ....
• Par Anthonyx le 2019-06-24 ....
• Par Anonyme le 2019-06-23 ....
• Par Anonyme le 2019-06-22 ....
• Par Cyberplaisir le 2019-06-21 ....
• Par BeurTbm le 2019-06-21 ....
• Par carl renan le 2019-06-20 ....
• Par Ma langue le 2019-06-19 ....
• Par Nudiste le 2019-06-19 ....