... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Carole me fait la meilleure pipe de ma vie juste avant le service


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Romainro [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : romainroyahoocom

• 265 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.1
• L'ensemble des récits érotiques de Romainro ont reçu un total de 1 880 823 visites.

sexe récit : Carole me fait la meilleure pipe de ma vie juste avant le service Histoire érotique Publiée sur HDS le 20-03-2019 dans la catégorie Entre-nous, hommes et femmes
Tags: Au boulot   Fellation   Anulingus 
Cette histoire de sexe a été affichée 5374 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Carole me fait la meilleure pipe de ma vie juste avant le service ( 9.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Carole me fait la meilleure pipe de ma vie juste avant le service ( 10.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Carole me fait la meilleure pipe de ma vie juste avant le service

Plus le temps passe plus je suis content de passer mes vacances à travailler dans le restaurant de Martin. Non seulement ça me permet de régulièrement me faire de l’argent pour être le plus indépendant possible pendant mes études mais aussi de rencontrer du monde. C’est d’ailleurs comme ça que je sympathise avec Carole et Gilles, deux autres employés du restaurant.

Lui joue un rôle paternel avec moi et me donne beaucoup de bons conseils. Il est marié avec des enfants mais ça ne l’empêche pas de baiser régulièrement avec Carole dans la chambre de repos que le propriétaire à installer dans l’une des réserve. Elle est de la même année que Gilles, mais fait plus jeune. En plus d’être très attirante, elle porte des tenues sexy qui mettent bien ses formes en valeur.

Il y a quelques mois, alors que je me reposais dans la pièce réservée, elle est venu me rejoindre. Elle m’a chevauché ardemment alors que je joué avec le plug qui était planté dans son cul depuis des heures. Nous avons eu un orgasme fulgurant et simultanément. Depuis nous couchons ensemble régulièrement, même des fois à 3 avec Gilles.

Par contre, Carole et moi nous voyons en dehors des heures de boulot. Nous ne sommes pas en couple, d’abord parce qu’elle est très volage (à l’époque j’étais encore un peu sage) mais surtout parce qu’il n’y a rien d’autre que de l’amitié et du désir sexuel entre nous. Tout le monde y trouve son compte et c’est sûrement pour ça que ça marche bien comme cela.

Nous sommes en plein été, cela fait 2 semaines que je bosse tous les jours à part le lundi (c’est le jour de fermeture). Le chef de salle nous annonce que le lundi suivant, une réception se tiendra tout l’après midi dans le restaurant. Il demande s’il y a des volontaires pour travailler en précisant que c’est un extra bien payé.

Je suis étonné de voir Carole lever la main car nous avions prévu de nous faire une journée plage pendant notre jour de repos commun. Elle se tourne vers moi et voit ma mine déçu. Elle s’approche en me disant que les journée sont très longues donc qu’on se faire un peu d’argent supplémentaire et ensuite on ira à la plage. Je lève la main aussi et constate que Gilles ne sera pas de la partie.

Tout doit être prêt pour la réception dès 11h30 du coup je me pointe au restaurant à 9h le lundi matin. Je suis bien fatigué, la nuit a été courte car, la veille, j’ai quitté le boulot après 1h du matin. Nous installons les tables et les buffets rapidement alors que Carole n’arrête pas de venir me chauffer.

A un moment, elle me chuchote à l’oreille qu’elle a un plug dans la chatte et des boules de geisha dans le cul. Je sens ma queue se raidir rien juste en imaginant son entrejambe que je commence à bien connaitre. Un peu plus tard, elle profite que nous soyons seuls dans la salle pour soulever sa jupe et tirer sur l’élastique de sa culotte pour me montrer la pastille de son plug contre ses lèvres intimes. Dommage que nous ne soyons pas seul au monde car j’ai très envie de lui sauter dessus.

Tout est prêt avec presque une heure d’avance, comme je suis bien crevé je vais demander au chef de salle si je peux utiliser la chambre de repos pour m’allonger un peu avant de reprendre le boulot. Il accepte du coup je pars à la recherche de Carole pour qu’elle m’accompagne. Je ne la trouve nul part, j’espère qu’elle n’est pas en train de se faire tringler par un autre.

En tout cas, elle n’est pas dans la chambre car elle est vide. Je me déshabille vite, régle le réveil et me déshabille pour m’allonger confortablement. Une fois dans le lit, je réalise qu’encore une fois j’ai oublie de fermer la porte à clé, pas la force de me relever. Je préfère tranquillement penser au corps de Carole dans un joli bikini ou peut être même topless. J’ai hâte que la journée se termine qu’on puisse enfin aller à la plage.

La porte s’ouvre, une silhouette rentre dans la chambre et referme aussitôt la porte. Vu les formes et que Carole est la seule femme à travailler aujourd’hui, aucun doute que c’est elle. Elle s’assoit sur le rebord du lit après s’être déshabillé, je pose ma main sur sa cuisse et la remonte pour toucher son plug mais elle a garder sa culotte. Elle retire ma main et me dit:
« On a pas le temps, en plus j’ai simplement envie d’avaler ton sperme! »

Elle se penche sur moi et m’embrasse langoureusement alors que sa main se pose directement sur ma bite. Ses lèvres quittent mon coup alors qu’elle s’allonge sur moi. Elles atteignent mon torse, qu’elles cajolent un moment avant de descendre sur mon ventre. Quand elle arrive à la hauteur de ma queue déjà bien raide, elle la prend directement en bouche.

Alors qu’elle m’enfonce lentement entre ses lèvres, elle prend position entre mes jambes. Elle m’avale complètement jusqu’à même faire visiter sa gorge à mon gland. Mes couilles sont contre son menton qu’elle agite. Quand elle me recrache pour reprendre sa respiration, elle m’empoigne fermement et fait glisser sa main grâce à sa salive.

Alors que sa main monte et descend tranquillement, elle lèche chaque centimètre de peau de ma tige. Avant de me gober de nouveau elle me dit qu’elle aime mon sexe qu’il a un goût de vanille. Je ne sais d’où elle sort ça surtout que mon savon à un parfum de cèdre. Tant mieux si ça lui plait, l’essentiel c’est que nous nous fassions du bien.

Elle me fait aller et venir dans sa bouche à différents rythmes. On sent qu’elle aime sucer une bite vu la passion qu’elle met à me donner du plaisir. Ça tombe bien j’adore sa bouche mais pas que. Dans cette position, je ne peux rien faire d’autre que caresser ses cheveux ou attraper sa tête pour donner le rythme voulu mais elle se débrouille très bien toute seule alors je me concentre uniquement sur mon plaisir.

Tout d’un coup elle m’abandonne de nouveau, alors que sa main prend le relai, sa bouche descend sur mes couilles. Elle les lèches longuement mais les avale, les aspire et les mordilles même, j’en gémis de plaisir. Sa main qui me branle pas, titille mon périnée mais sans jamais descendre dans ma raie. Je ne sais pas exactement ce qu’elle est en train de me faire mais j’adore.

Son corps remonte tout doucement, quand sa poitrine est au niveau de mon costume 3 pièces, elle frotte fermement ses seins contre moi. Ce n’est pas une branlette espagnole car elle m’a pas bloqué au milieu de sa poitrine. Ma tige est ballottée par ses mouvements. Je sens aussi ses tétons contre mon membre, quand ils passent sur mes veines, je frissonne.

Après un long massage mammaire, elle remonte jusqu’à mon visage pour m’embrasser goulument. Sur le chemin du retour, elle fait pas de pause et s’arrête que lorsque mon gland est contre ses lèvres. Elle embrasse ma tige, en la serrant contre ses lèvres, alors qu’elle continue de descendre vers mes couilles. Elle les cajole un moment mais ne tarde pas à continuer sa chute.

Sa langue se pose sur mon périnée et commence par le laper, j’en gémis de bonheur. Prenant mes petits cris comme un signe, elle se redresse et me retourne pour que je me retrouve sur le ventre et 4 pattes. Ses mains me massent les fesses alors que de temps en temps elle y dépose un bisou. Comme dans l’autre sens elle remonte sur mon corps et cette fois c’est mon cul que sa poitrine caresse.

Comme tout à l’heure, elle continue sa montée mais tout aussi lentement. Elle fait rouler ses seins sur mon dos. Carole continue son ascension jusqu’à ce que son mont de Vénus glabre se retrouve sur mes fesses. Je sens qu’elle tripote son entrejambe avant qu’il atteigne le mieux. Elle pose le plug dégoulinant de sa mouille à côté de mon visage et ses lèvres intimes et humides effleurent la peau de mon cul. C’est une sensation nouvelle mais formidable, je me mets à miauler presque comme une femme. Elle me plante le plug dans la bouche pour me faire taire et j’en profite pour gouter à son élixir.

Alors que sa poitrine continue de masser mon dos, je la sens dégouliner sur mes fesses et les lèvres de sa chatte étalent le tout. Elle redescend lentement, quand ses seins sont sur mes reins, elle ressort le plug de ma bouche puis le fait surement disparait dans sa moule. Quand son visage et au niveau de mes globes fessiers, que ses mains me massent, elle me mordille doucement. A chaque fois que je sens ses dents se poser sur moi un frisson parcourt mon corps.

Alors que sa bouche continue de s’occuper de mes fesses, elle passe ses mains sous mon corps pour soulever mon entrejambe et me mettre dans une position bien cambrée. Sa langue se glisse dans ma raie et fait quelques allers retours très lents. A un des passages, son organe s’arrête sur ma rondelle mais Carole ne bouge plus. J’ai l’impression qu’elle attend ma réaction alors je tourne la tête et lui dit à voix basse:
« Continue, j’adore me faire bouffer le cul! »

Sa langue continue de monter et descendre dans mon sillon mais elle marque à chaque fois un arrêt sur mon oeillet qui s’ouvre doucement. Je ne peux m’empêcher de manifester mon plaisir même si je reste discret. Quand sa langue commence à forcer l’entrée de mes entrailles, je préfère planté mon visage dans l’oreiller sous moi pour mieux étouffer mes gémissements de plus en plus bruyants.

Elle pose ses mains sur mes fesses et les écarte au maximum pour atteindre encore plus facilement mon petit trou. Je sens sa langue s’enfoncer en moi, qu’est ce que c’est bon! Ce qui est bien avec Carole, c’est que presque à chaque fois où nous couchons ensemble je la trouve encore plus salope. C’est vraiment une perle rare!

Quand son visage est bien coincé entre mes deux globes et que sa bouche me sodomise allègrement, elle relâche mes fesses qui se referme sur ses joues. Une de ses mains se pose sur mes couilles et les presse l’une contre l’autre. Je ne sais pas comment elle tient, mais je la sens même pas quitter ma rondelle pour reprendre sa respiration. Elle sait vraiment comment donner du plaisir aux hommes.

Sa main quitte mes bourses pour redescendre sur ma tige, elle l’astique tendrement pour lui redonner toute sa splendeur. Une fois que je suis de nouveau bien raide, elle tire dessus pour la diriger vers son corps alors qu’elle continue un des meilleurs anulingus de ma courte vie sexuelle.

Elle fait coulisser sa main sur ma queue comme si elle était en train de traire le pie d’une vache. Ses doigts serrent fortement la base de ma tige et descendent tout doucement jusqu’à qu’il ne reste plus que son pouce et son index qui entourent mon gland. Là aussi c’est une grande première pour moi, ce genre de masturbation et encore plus en me faisant bouffer le cul. Il faudra vraiment que je le demande à mes prochaines conquêtes.

Sa bouche quitte ma rondelle pour lécher mes couilles. Je sens sa langue remonter sur mon membre doucement et atteindre mon frein. Dès qu’elle commence à le titiller, je suis trop proche du point de non retour et je me rappelle qu’elle veut avaler mon jus. J’avance mon bassin pour quitter ses lèvres et je me retourne sur le dos.

Carole se jette, bouche ouverte, sur ma bite et arrive juste à temps pour recevoir mon premier jet directement dans sa gorge. Elle me suce vigoureusement tout en me branlant pour être sûre de ne perdre aucune goûte de mon nectar. Sa bouche relâche ma queue seulement quand elle est complètement propre et flasque. Elle remonte sur moi et m’embrasse goulument.

Je bouffe, littéralement ses lèvres, le goût de mon sperme dans sa bouche m’excite de nouveau. Alors que nous sommes toujours en plein échange salivaire, on tape à la porte. C’est un des serveurs qui me prévient qu’il faut que je me bouge. Nos lèvres se dessoudent pour que je le remercie et se recolle immédiatement.

Quand nos corps s’éloignent enfin, je me dépêche de me lever et d’allumer la lumière. Je profite qu’elle n’est pas encore remis son string pour admirer son entrejambe. En voyant la plaque du plug sortir de sa chatte et la ficelle des boules de geisha de son cul, j’ai très envie d’elle à nouveau, je me jette entre ses cuisses.

Je fais tourner le plug dans sa chatte alors que je tire sur les boules et que j’en fait ressortir 2. Carole attrape mes mains pour me faire arrêter en me disant:
« Arrête, on doit bosser. »
Elle m’attire vers elle et m’embrasse avant de rajouter:
« En plus on a toute la fin de journée et la nuit à nous 2. »

Un peu déçu quand même, je me relève et m’habille pour aller bosser. Carole fait de même. Je sors de la chambre le premier alors qu’elle arrange sa coiffure et se maquille de nouveau. Le service se passe bien, nous bossons comme des fous et malgré tout le temps me semble passé lentement. A 18 heures, la salle est vide et le resto est prêt pour le service du lendemain. Le chef de salle nous libère enfin.

Je me change, j’attrape le sac que j’ai préparé avec mon maillot de bain et ma serviette et je rejoins Carole pour que nous allions enfin sur la plage qu’elle veut me faire découvrir depuis si longtemps et qu’elle appelle « La petite maison en pierre ». Une fois que nous sommes prêt nous décidons de laisser sa voiture sur place et de voyager avec la mienne.

Sur le parking, Josyane, la femme de Martin, m’appelle. Je l’ai rencontré en même temps que son mari, pendant une soirée organisé par un ami commun. Elle s’approche doucement de la cinquantaine mais reste une femme très séduisante et attirante. Si elle n’était pas venue avec son mari à cette soirée, j’aurai sûrement essayer de la draguer. Vu que je suis focaliser sur Carole, je l’avais complètement oublié.

Même si ça fait bientôt 6 mois que je bosse régulièrement dans le resto, c’est la première fois que je la vois ici. Elle veut savoir comment ça se passe pour moi. Si je trouve mes marques et je me fais des amis. Elle est très tactile en vers moi, du coup je me dis qu’il y a peut être une ouverture à exploiter plus tard. Pour l’instant j’ai très envie de passer du temps avec ma collègue, alors je lui répond que tout se passe bien et que je vais justement rejoindre une partie de l’équipe à la plage.

Elle me fait un grand un sourire et quand nous entendons Carole m’appeler, son visage se referme et elle me dit, avec une voix plus du tout douce:
« Ah! Tu y vas avec elle? »
Je lui fais un oui de la tête, je pose mes lèvres sur sa joue droite et je retourne vers ma voiture en l’entendant marmonner:
« Tant pis pour toi! »

Je dois dire que je suis un peu troublé. Je n’ai que 20 ans, je couche régulièrement avec une femme de 42 ans et je viens de me faire ouvertement allumer par l’épouse de mon patron qui en 48. J’ai toujours préféré les femmes mûres, peut être parce que j’ai perdu mon pucelage avec une copine de ma mère, alors là j’ai l’impression que mon cerveau va exploser.

Je démarre la voiture et suis les direction indiquées par Carole pour rejoindre sa plage et passer un bon moment avec elle, mais ça c’est une autre histoire….


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs
Romainro

Merci pour vos messages. Effectivement c'est une vraie cocotte minute et la prochaine histoire devrait continuer à vous plaire

 
 

Chaud, chaud, chaud!

 
 

Super bandant. Ma femme refuse de me bouffer le cul du coup je vais voir ailleurs pour profiter de ce plaisir

 
 

Ça avait déjà bien commencé mais alors là! J’ai hâte de découvrir votre sortie à la plage

 
 

Je comprends que tu dis adoré ce traitement

 
Daphnis

J’adore !!!!

 
 

Quel succès auprès des dames qui pourraient être ta mère , c'est dans les vieilles marmites que l'on fait les meilleurs soupes . Ces quarantenaires aime encore bien les jeunes étalons fougueux , quand leurs compagnons sont sur le déclin .
Vite la suite, cela m'excite beaucoup

 
 

Super coquine et excitante cette Carole

 
 

De mieux en mieux, j’ai hâte de lire la suite

 
 

Toujours aussi excitantes tes histoires , tu peux passer ou tu veux tu trouve toujours une chatte bien chaude pour te vider les couilles…… Vite la suite !!!!!

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Romainro


 
Je suis invité à un apéro chaud chez Claire et François - Récit érotique publié le 16-06-2019
 
Petite baise au réveil avec ma cousine Dorothée (5) - Récit érotique publié le 12-06-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (7): premières relations assumées entre potes - Récit érotique publié le 11-06-2019
 
Coline (8): doit assumer les conséquences de ses actes - Récit érotique publié le 09-06-2019
 
Les fantasmes de Damien (8): Un voyage en Espagne muy caliente - Récit érotique publié le 07-06-2019
 
Le mari bande mou, Julien et moi nous occupons de sa salope de femme - Récit érotique publié le 05-06-2019
 
Max (6): rencontre avec candauliste et dominateur, la suite - Récit érotique publié le 04-06-2019
 
Gang bang au sex shop pour cette coquine de Claire - Récit érotique publié le 02-06-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (6): Un étrange cocktail. - Récit érotique publié le 31-05-2019
 
Stéphanie (2): de bronzette intégrale à quatuor de baise - Récit érotique publié le 29-05-2019
 
J’ai trouvé une bonne lope dans un sauna gay parisien - Récit érotique publié le 27-05-2019
 
Stéphanie (1): Julien et moi profitons de ma voisine qui bronze à poil sur son balcon - Récit érotique publié le 22-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (5): On étale pas que de la crème sur leurs corps - Récit érotique publié le 21-05-2019
 
Max (5): Rencontre avec un couple candauliste - Récit érotique publié le 19-05-2019
 
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues, la suite - Récit érotique publié le 18-05-2019
 
Coline (7): L’orgasme grâce à ses deux amours - Récit érotique publié le 16-05-2019
 
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues - Récit érotique publié le 15-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (4): le crémage de magnifique quadras - Récit érotique publié le 13-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (3): Un excellent dessert - Récit érotique publié le 11-05-2019
 
J’ai besoin de sentir une queue dans mon cul - Récit érotique publié le 10-05-2019
 
Les fantasmes de Damien (7): Sophie et le neveu - Récit érotique publié le 08-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (2): Première douche à 3 et … - Récit érotique publié le 07-05-2019
 
Coline (6): veut de plus en plus de partage - Récit érotique publié le 05-05-2019
 
Claire se fait partouzer par des mecs en ruts et une nana - Récit érotique publié le 03-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (1): Petite séance de masturbation - Récit érotique publié le 01-05-2019
 
Claire me demande de l’exhiber devant des mecs en ruts - Récit érotique publié le 29-04-2019
 
Max (4): et la main de la domina - Récit érotique publié le 27-04-2019
 
Je suis invité à m’amuser avec un couple mais pas que… - Récit érotique publié le 25-04-2019
 
Les fantasmes de Damien (6): Sophie fait un check-up complet chez le médecin - Récit érotique publié le 23-04-2019
 
Les vacances 19: dans un cruising genevois, ça finit par une domination - Récit érotique publié le 21-04-2019
 
Coline (5) cède à la tentation - Récit érotique publié le 19-04-2019
 
Petits jeux vibrants entre voisins de camping 3 - Récit érotique publié le 17-04-2019
 
Petits jeux humides entre voisins de camping 2 - Récit érotique publié le 15-04-2019
 
Petits jeux d’exhibition entre voisins de camping - Récit érotique publié le 13-04-2019
 
Je suis accueilli par une inconnue, à mon arrivée à Toulouse - Récit érotique publié le 11-04-2019
 
Max (3): Se met au sport dans une salle super - Récit érotique publié le 09-04-2019
 
Coline (4) tombe amoureuse d’Alice mais… - Récit érotique publié le 07-04-2019
 
Les vacances 18: dans un cruising genevois, ça commence par une partouze - Récit érotique publié le 05-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment de fou à 3, partie 2 - Récit érotique publié le 03-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment fou à 3, partie 1 - Récit érotique publié le 01-04-2019
 
Les salles de projection des sex shops berlinois sont très humides - Récit érotique publié le 30-03-2019
 
Coline (3): Changement de cap - Récit érotique publié le 28-03-2019
 
Max (2) remplace son lit par un vrai homme - Récit érotique publié le 26-03-2019
 
Les fantasmes de Damien (5): comment tout a commencé - Récit érotique publié le 24-03-2019
 
Carole et moi sur une plage qui pourrait s’appeler le baisodrome - Récit érotique publié le 22-03-2019
 
Carole me fait la meilleure pipe de ma vie juste avant le service - Récit érotique publié le 20-03-2019
 
Il faut baiser pour tenir le stress dans la restauration - Récit érotique publié le 18-03-2019
 
Coline (2), je n’aurai pas qu’un seul partenaire dans la vie et heureusement - Récit érotique publié le 16-03-2019
 
Claire, Julien et moi; le trio qui s’agrandit - Récit érotique publié le 14-03-2019
 
Ma dernière baise avec mes suédoises - Récit érotique publié le 12-03-2019
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Romainro...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par alexmasseur13 le 2019-06-25 ....
• Par Pierre2 le 2019-06-24 ....
• Par Anthonyx le 2019-06-24 ....
• Par Anonyme le 2019-06-23 ....
• Par Anonyme le 2019-06-22 ....
• Par Cyberplaisir le 2019-06-21 ....
• Par BeurTbm le 2019-06-21 ....
• Par carl renan le 2019-06-20 ....
• Par Ma langue le 2019-06-19 ....
• Par Nudiste le 2019-06-19 ....