... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Coline (3): Changement de cap


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Romainro [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : romainroyahoocom

• 265 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.1
• L'ensemble des récits érotiques de Romainro ont reçu un total de 1 877 681 visites.

sexe récit : Coline (3): Changement de cap Histoire érotique Publiée sur HDS le 28-03-2019 dans la catégorie Entre-nous, les femmes
Tags: Première fois   Romantisme   Lesbiennes 
Cette histoire de sexe a été affichée 4977 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Coline (3): Changement de cap ( 10.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Coline (3): Changement de cap ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Coline (3): Changement de cap

Après avoir connu mes premiers émois sexuels dans les bras d’Arthur, je suis passée à ceux d’un de ses potes. En effet j’ai voulu me venger en le voyant seulement 3 jours après notre rupture embrasser une autre fille. C’est comme que j’ai séduit Clément avec qui j’ai passé des moments très chaud. Lui aussi a rompu avec moi mais pas pour une autre fille, il m’a juste dit qui culpabilisé vis à vis de son ami.

Ensuite je suis sortie avec deux mecs plus âgés espérant avoir de meilleurs expériences avec le sexe opposé. Encore une fois j’ai été sacrement déçue, non seulement il n’était pas assez mature mais en plus c’était de mauvais baiseurs. Fortement dépitée et frustrée par mes deux dernières relations, je décide de me consacrer sur mes examens de fin d’année.

Il faut absolument que je valide cette dernier année pour pouvoir ensuite m’envoler sur Paris et enfin quitter le cocon familial. Pendant un long moment ma vie a été assez nulle, elle se limitait à l’école, la famille et mes révisions. Heureusement que mes copines ne me laisse pas tomber et me font régulièrement sortir avec elles. Se sont les seuls moments qui illumine ma triste vie.

Un soir, nous sortons en boite entre filles. Nous passons une excellente soirée à boire quelques verres mais surtout à bouger sur dance floor. Plus le temps passe plus je sens que mon vagin crie famine mais ce n’est pas ce soir que je vais réussir à le nourrir. En effet les hommes ont leur d’être de sacrés gamins et ne sont pas à on goût physiquement.

La soirée est bien entamée et je commence à fatiguer alors je vais me poser un moment au bar, seule. Une voix féminine et très douce me tire de ma rêverie est me demande si tout va bien. Je tourne la tête vers la jeune fille avec un sourire et lui réponds que je suis juste fatiguée. A partir de là commence une longue conversation, sur nos vies, accompagnée de shots. C’est une conversation amicale, propre et agréable.

Elle s’appelle Alice, elle est aussi en plein dans ses études. Elle a eu plusieurs relations dans sa vie mais elle est célibataire depuis quelques temps. Elle en a marre de passer d’une paire de bras à une autre et a envie de se stabiliser en amour. Je lui parle d’Arthur, Clement et mes deux autres relations. En fin de compte nous sommes au même stade de la vie bien qu’elle ait un an de plus que moi.

Au bout d’un moment, elle me propose d’aller danser avec elle. N’y voyant aucune arrière pensée, j’accepte avec plaisir. Nous allons rejoindre mes copines qui sont toujours en train de se trémousser. Les filles commencent à partir les une après les autres, du coup nous dansons face à face.

Plus les musiques s’enchainent plus nos corps se rapprochent. On commence même à se toucher par petits points sur la piste de danse. Je ne sais pas ce qu’il se passe mais j’ai de plus en plus chaud. Je fais un peu plus attention au physique de cette nouvelle copine. Elle a des cheveux et des yeux noisettes, ses lèvres sont très pulpeuses et surmonter d’un piercing. Elle porte un débardeur blanc avec un jean bleu ciel. Quand je remonte la bretelle blanche de son soutien gorge je constate que sa peau est douce et chaude.

Je n’en peux plus, j’ai la gorge totalement sèche, du coup je l’abandonne pour retourner au bar, Alice me suit. Nous commandons un verre et continuons notre discussion comme si elle ne s’était jamais arrêtée. Je ne comprends pas ce qui me prend, j’ai totalement délaissé mes copines pour cette inconnue qui me trouble. Mais je sens une connexion entre nous, c’est comme si on se connaissait depuis des années.

Au fil de notre conversation, elle pose sa main sur ma cuisse, sur mon épaule ou elle m’arrange une mèche de cheveux. Ces contacts sont très courts mais me font frissonner. Je n’ose pas la toucher mais j’ai hâte qu’elle repose ses doigts sur mon corps. Je ne comprends pas du tout ce qui me prend.

La discussion devient de plus en plus chaude, Alice m’avoue être bisexuelle comme si c’était normal. Elle me demande si j’ai déjà été attiré par une fille, je lui réponds que non, je me sens 100% hétérosexuelle, j’ai envie de lui avouer « du moins jusqu’à ce soir », mais je préfère me taire. Je vois une certaine déception dans son regard, ça me touche et m’émeut.

Heureusement, ce moment de mal à l’aise est vite interrompu par le barman qui nous annonce la fermeture des lieux. Nous réglons les consommations et mettons nos vestes. Je sors en même temps que les quelques copines toujours présentes, Alice me suit. Une fois dehors, je n’ai pas envie de rentrer chez moi, nous sommes samedi soir et demain matin je peux faire la grasse matinée.

Je propose aux filles de marcher un peu mais elles préfèrent toutes rentrées en voiture. Une fois que je me retrouve seule avec Alice, malgré le malaise de tout à l’heure, elle me propose de se balader avec moi. On marche un long moment tout en continuant de discuter comme au bar.

Je commence a être fatiguée alors je lui propose de se poser sur un banc. Nous nous asseyons très collée l’une à l’autre. Comme nous avons un peu froid, Alice me propose d’aller acheter une bouteille d’alcool à l’épicerie du coin qui reste ouverte toute la nuit. J’accepte avec plaisir et l’accompagne pour acheter la bouteille. Nous retournons sur le banc et continuons à parler en buvant.

C’est incroyable comme c’est facile de discuter avec elle, j’ai l’impression de retrouver une vieille copine. La seule différence c’est qu’avec une ancienne amie je ne suis pas troublée d’avoir ma jambe contre la sienne. L’heure tourne, il est déjà très tard alors j’utilise ce prétexte pour rentrer chez moi et la quitter. Nous échangeons nos numéros de téléphone, en nous promettant de nous revoir rapidement et partons chacune de notre côté.

Je marche en direction de chez ma mère, cela fait à peine quelques minutes que j’ai quitté Alice et elle me manque déjà. Alors que je continue à avancer en pensant elle, je reconnais une voix derrière moi qui crie:
« Coline, attends moi! »
Je me retourne et voit Alice courir vers moi.

Quand elle arrive à ma hauteur, elle me dit en reprenant sa respiration:
« J’ai oublié un truc! »
En l’écoutant, je me rappelle qu’elle m’a prêtée un élastique au bar pour que j’attache mes cheveux. Je défais ma queue de cheval et lui tends le chouchou. Elle l’attrape en gardant ma main dans la sienne et rajoute:
« J’ai aussi oublié ça! »

Elle se penche vers moi et pose ses lèvres sur les miennes. J’ai un court moment d’hésitation et je glisse ma main de libre derrière sa tête pour que notre baiser devienne plus chaud. Je dois quand même vous avouer qu’au début ça me fait bizarre d’embrasser une autre fille mais plus nos salives s’échangent plus j’oublie tout et profite du moment.

Ses lèvres sont plus douces, sucrées, pulpeuses… que celles d’un homme. Nos bouches se décollent rapidement et je regrette déjà de ne plus sentir ses lèvres chevaucher les miennes. Nous nous regardons longuement, chacune un énorme sourire aux lèvres. Elle brise ce silence en m’avouant qu’elle a voulu m’embrasser dès qu’elle m’a vu. Elle continue en me disant:
« J’espère que je ne t’ai pas … »

Je l’interrompt, avant qu’elle dise une connerie, pour l’embrasser de nouveau. Cette fois notre baiser est bien plus long, rapidement je glisse ma langue entre ses lèvres. Quand elle rentre en contact avec la sienne, je sens une décharge électrique traverser mon corps. Mon cerveau bouillonne, j’ai envie de franchir des barrières, connaitre son corps, son odeur, le goût de sa peau…

Alors que nos langues dansent follement ensemble, mes barrières tombent lentement mais je garde un petit stresse du fait d’être totalement novice dans les expériences entre femmes. En fin de compte mes relations avec le sexe opposé ont échoué car les mecs étaient plus intéressés par mes formes que par Coline tout entière.

Alice est agréable, douce et gentille avec moi. Elle prend son temps, même si elle en a eu très envie, elle ne m’a pas sauté dessus pour m’embrasser. J’aime aussi la douceur de ses caresses, ce côté féminin est très appréciable. Je me détends totalement et profite de sa bouche contre la mienne et de la tendresse du moment.

Je ne sais pas si c’est parce que ça fait longtemps que ma chatte n’a vu personne d’autre que mes doigts ou si Alice m’excite vraiment sexuellement mais je sens que ma culotte est de plus en plus mouillée. Nos lèvres se descellent, j’ai très envie de lui proposer de venir avec moi chez ma mère mais j’ai peur de sa réaction. Heureusement c’est elle qui parle la première et me propose de venir me réchauffer chez elle.

Sur le chemin, nous discutons toujours mais nous nous arrêtons régulièrement pour nous embrasser. Quand elle attrape ma main et que ses doigts entrecroisent les miens, je trouve ça naturel et je ne me sens pas du tout gênée. Nous montons vers son appartement, dans les escaliers je prends plaisir à regarder ses fesses devant moi. Une fois chez elle, nous nous recollons de nouveau pour nous embrasser.

Alice se déshabille lentement, quand elle retire son soutien gorge blanc, je découvre sa poitrine qui est bien plus petite que la mienne, elle fait du 85 B (moi D). Ses tétons sont aussi très petits mais beaucoup plus foncés que le reste de ses seins. Elle se retrouve en tanga bleu foncé devant moi, j’admire son corps et ses formes. Quand elle revient contre moi et que je sens sa poitrine se plaquer contre moi, les questions défilent dans ma tête.

Est ce que je vais aimer ça? Comment je vais réagir en me trouvant en face de son Mont de Vénus (à part ma mère, je n’ai jamais vu une autre fille à poil)? Comment vont réagir mes copines si elles apprennent que je suis avec une fille? Vais-je réussir à prendre du plaisir sans pénétration? Est ce que je fais bien de me retrouver chez elle dès le premier soir?…

Alice me rassure et me réconforte en me serrant fermement entre ses bras. Elle me déshabille doucement, un vêtement après l’autre mais pas comme mes exs, elle prend son temps. Quand elle retire mon haut, elle embrasse chaque partie de ma peau qu’elle dévoile et elle le fait comme ça pour tout ça jusqu’à ce que je me retrouve en culotte et soutien gorge. Heureusement que j’avais espéré faire une rencontre et que j’ai choisi de jolis dessous.

Une fois qu’elle a libéré mes seins, elle m’entraine vers le lit lentement. Elle m’allonge délicatement en me portant dans ses bras. Nous nous embrassons langoureusement puis ses lèvres descendent le long de mon cou pour atteindre ma poitrine. Elle masse et malaxe mes grosses mamelles mais tendrement. Sa bouche, se pose sur mon téton gauche et commence à m’aspirer délicatement tout en me titillant du bout de la langue, j’en frissonne.

Après s’être aussi occupée de mon sein droit, sa bouche continue de descendre. Alice lèche mon ventre avec un sensualité encore inconnue pour moi. Quand elle arrive au niveau de ma culotte, elle me la retire pas sauvagement comme l’ont fait les garçons que j’ai connu mais elle m’embrasse le mont de Vénus à travers le tissu. Ses mains me caressent les jambes en remontant. Quand je sens ses doigts sur mes cuisses, j’en ai la chair de poule.

Je n’aurai jamais cru prendre autant de plaisir uniquement avec des mains et une bouche. Quand ses doigts attrapent l’élastique de ma culotte, je me soulève sereinement pour me retrouver, pour la première fois, complètement nue devant une autre femme. Elle revient rapidement vers le centre de mon corps, j’ouvre les cuisses tout naturellement.

Elle pose sa langue sur mon périnée et la remonte tout doucement sur mes lèvres intimes que je sens déjà bien humides. Je sens mon vagin s’ouvrir sous ses coups de langue, j’ai l’impression de tremper les draps qui sont sous moi tellement que je dégouline. Je deviens complètement folle avec ce qu’elle me fait. J’ai toujours entendu qu’il y a qu’une femme pour connaitre le corps d’une femme et je crois bien que c’est vrai.

Quand elle me pénètre avec son doigt, qui est pourtant loin d’être de la taille d’un sexe d’homme, je sens immédiatement une boule de chaleur grossir dans mon ventre. Alors qu’elle le fait tournoyer dans ma grotte inondée, mon corps est pris de spasmes, j’ai la chair de poule, chaud et froid en même temps, j’ai l’impression de détruire mes cordes vocales par mes gémissements mais aucun son ne sort de ma bouche…

Je ne redescends pas de mon petit nuage, elle continue de me bouffer la chatte et me doigter ce qui maintient mon excitation. Contrairement à un garçon, qui serait immédiatement passé à l’étape suivante, elle continue de me lécher. Alors que son index et son majeur tournent dans mon con, sa bouche descend sur mon périnée et mon petit trou que j’ai interdit à tous les garçons que j’ai rencontré.

Alors que sa langue ouvre mon oeillet et pénètre lentement mes entrailles, je sens un deuxième pique de jouissance traverser mon corps. Il est plus court mais beaucoup plus intense que le premier. Son visage ne quitte toujours pas mon entrejambe et la jouissance m’habite pendant de longues minutes. Je n’en peux plus, je suis obligée de lui demander d’arrêter car j’ai vraiment besoin de reprendre mes esprits.

C’est à mon tour de me retrouver au-dessus d’elle et la tête entre ses cuisses. Je n’ai jamais vu un sexe féminin d’aussi proche, j’ai déjà examiné le mien dans un miroir mais ce n’est pas la même chose. Contrairement à moi qui suis complètement lisse, Alice a un petit ticket de métro foncé au dessus de son clito. Je n’ose pas encore la lécher alors je commence par passer mon doigt autour de ses lèvres intimes, elle gémit déjà et ça me stimule.

J’ose enfin sortir ma langue d’entre mes lèvres, je titille son petit bouton et apparement elle aime ça. Elle me guide sur mes mouvements de bouche et de doigts et c’est une excellente maitresse car en à peine 10 minutes j’arrive à la faire jouir. Je sens son vagin se resserrer autour de mes doigts, son corps est pris de spasmes, elle pose ses mains sur mes cheveux et plaque encore plus ma bouche contre son pubis.

Comme elle l’a fait avec moi, je continue de m’occuper de son mon de Vénus mais elle m’arrête. Elle me met sur le ventre et vient s’assoir sur moi juste en dessus de mes fesses. Elle se penche vers sa table de nuit et en ressort une bouteille d’huile de massage. Elle ne fait pas couler directement le liquide sur mon dos mais dans ses mains.

Ses doigts gras se baladant sur mon dos de bas en haut s’en oublier de s’occuper de mes épaules. C’est une autre sorte de plaisir mais j’en prends beaucoup, je ferme doucement les yeux et me retrouve entre l’éveil et le songe. J’entends et je sens son corps et ses mains sur moi mais d’un autre côté, j’ai l’impression d’être totalement ailleurs.

Je la sens remonter sur moi moi tout doucement. Alors qu’elle continue de me masser, elle s’installe sur mes fesses et commence à se frotter. Le plaisir sexuel me reprend tout doucement surtout quand je sens sa mouille dégouliner le long de mes cuisses. A certains de ses mouvements, je sens nettement ses lèvres intimes me caresser directement la peau, c’est au-delà d’excitant.

J’adore ce qu’elle me fait mais j’ai envie de voir son visage, de la voir prendre du plaisir mais aussi lui montrer à quel point j’en prends. Je me retourne tout doucement pour nous retrouver face à face. Je l’attire vers moi pour l’embrasser tendrement tout en caressant ses petits seins, elle fait pareil avec les miens même s’ils sont plus imposants.

Elle glisse ses doigts entre nos deux sexes pour nous frotter avec chaque extrémité de sa main. Même si je mouille bien, je la sens dégouliner sur mon con, tout un coup je décolle complètement et j’ai l’impression qu’une bombe explose dans mon corps, cette fois j’hurle mon bonheur et recouvre totalement les gémissements d’Alice. Elle retire sa main entre nous deux et s’affale sur moi pour nous embrasser de nouveau.

Après une longue étreinte, elle part en arrière et s’allonge dans la continuité de mon corps. Ses cuises se croisent avec les miennes et elle remonte pour coller ses fesses aux miennes. Alice se tourne légèrement sur le côté et remonte encore pour que nos lèvres intimes se frottent. Cette nouvelle sensation me fait frissonner.

Je n’avais jamais ressenti ça au paravant, j’ai une paire de lèvres intimes trempées se frottent contre mes lèvres intimes trempées. Une de ses lèvres remonte sur mon petit bouton, je décolle immédiatement. J’ondule du bassin pour essayer de lui rendre les sensation qu’elle me donne. Mon mont de Vénus a déjà été frotté par des doigts, des jouets, des bites… mais jamais une autre chatte.

J’ai l’impression d’être submergé par le plaisir, je n’ai jamais été dans un tel état. Je n’arrive même plus à bouger pour rendre tout ça à Alice. Je sens, uniquement, une énorme explosion me prendre au ventre et le sexe d’une autre femme malaxer le mien, plus rien d’autre n’existe autour. La chaleur de mon ventre se repartie dans tout mon corps, jusque dans mes orteils.

Je me sens porter par le plaisir pendant un long moment, j’ai l’impression de flotter et d’être totalement seule. Je ne ressens même plus les caresses de la vulve d’Alice, je ne l’entends même plus gémir. L’obscurité m’entoure et je plonge dans un sommeil très profond.

Je me réveille avec une paire de bras autour de moi, ils sont fins et doux. La soirée de la veille défile dans ma tête. Le plaisir que j’ai pris me refait frissonner, je n’ai jamais eu autant d’orgasmes d’affilés et aussi puissants. Je ne sais pas si c’est dû à la réaction de ma peau mais Alice se réveille et m’embrasse le dos et le cou. Je me retourne pour de nouveau sentir ses lèvres contre les miennes.

Nous refaisons l’amour et je prends tout autant de plaisir. Est ce que je suis lesbienne? Bisexuelle? Est ce que je peux tomber amoureuse d’Alice? Est ce que c’est juste un coup de folie qui va passer?…
Il va falloir que je réponde à ces questions mais pour le moment je me concentre sur le corps d’Alice…


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs
Romainro

Merci pour tous vos commentaires, je sais que Coline est aussi contente que moi de les lire.
La suite des aventures de Coline et Alice est déjà en ligne.
Grogorom, tu en parles dans quelle histoire?
Annlisse, je vais m'empresser de lire ça.
Merci Albert, je reconnais bien là ta patte
Pour la lectrice qui se plaint des fautes, si tu veux tu peux corriger mes textes
Pour les autres merci pour vos encouragements

 
 

Très excitant mais ça manque un peu de bite

 
 

C’est doux romantique et tendre, comme 2 femmes ensemble. Bravo ça m’a beaucoup touché

 
 

Super excitant, j’ai hâte de lire la suite!

 
 

Que c’est beau et tendre 2 femmes ensemble

 
 

Histoire très excitante.

Dommage qu’il y ait autant de fautes d’orthographe....

Personne pour vous relire avant de publier ?

 
Colinefr

Je suis ravie que l'histoire vous ai plue, ça risque de chauffer aux prochains chapitres !
Je tiens à vous rappeler que c'est mon vécue et Romain fait du sacré boulot pour faire durer le plaisir.

 
 

Que ce soit entres mecs ou femmes ou hétéro tes histoires sont toujours aussi fascinantes , tu excite autant les uns et les autres . Faire l'amour entre deux nanas doit être aussi fort qu'entre deux mecs . Romain tes histoires sont toujours aussi bien écrites , surtout continu encore longtemps a nous en raconter.

 
Annlisse

très bonne histoire qui comporte des similitudes avec mon initiation au plaisir entre fille que j'ai vécu. Je suis mariée depuis 12 ans et mon mari est au courant depuis le début de notre relation de mon attirance envers les femmes. Il ne voit pas de problème à ce que je me donne à d'autres femmes en sa présence ou le plus souvent en son absence. J'ai un mari vraiment super,et je l'adore
exemple voir mon histoire " Souvenir de vacance"

 
Grogorom41

Jolie histoire, bien racontée et très érotique.
Je ne peux m'empêcher de faire un parallèle avec ce que j'ai vécu récemment.
Bravo et merci.

 
 

Une EXCELLENTE histoire. Le style est parfait, le vocabulaire, simple sans inutilité. Une agréable lecture, vivement la suite de la relation Coline-Alice.

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Romainro


 
Je suis invité à un apéro chaud chez Claire et François - Récit érotique publié le 16-06-2019
 
Petite baise au réveil avec ma cousine Dorothée (5) - Récit érotique publié le 12-06-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (7): premières relations assumées entre potes - Récit érotique publié le 11-06-2019
 
Coline (8): doit assumer les conséquences de ses actes - Récit érotique publié le 09-06-2019
 
Les fantasmes de Damien (8): Un voyage en Espagne muy caliente - Récit érotique publié le 07-06-2019
 
Le mari bande mou, Julien et moi nous occupons de sa salope de femme - Récit érotique publié le 05-06-2019
 
Max (6): rencontre avec candauliste et dominateur, la suite - Récit érotique publié le 04-06-2019
 
Gang bang au sex shop pour cette coquine de Claire - Récit érotique publié le 02-06-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (6): Un étrange cocktail. - Récit érotique publié le 31-05-2019
 
Stéphanie (2): de bronzette intégrale à quatuor de baise - Récit érotique publié le 29-05-2019
 
J’ai trouvé une bonne lope dans un sauna gay parisien - Récit érotique publié le 27-05-2019
 
Stéphanie (1): Julien et moi profitons de ma voisine qui bronze à poil sur son balcon - Récit érotique publié le 22-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (5): On étale pas que de la crème sur leurs corps - Récit érotique publié le 21-05-2019
 
Max (5): Rencontre avec un couple candauliste - Récit érotique publié le 19-05-2019
 
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues, la suite - Récit érotique publié le 18-05-2019
 
Coline (7): L’orgasme grâce à ses deux amours - Récit érotique publié le 16-05-2019
 
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues - Récit érotique publié le 15-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (4): le crémage de magnifique quadras - Récit érotique publié le 13-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (3): Un excellent dessert - Récit érotique publié le 11-05-2019
 
J’ai besoin de sentir une queue dans mon cul - Récit érotique publié le 10-05-2019
 
Les fantasmes de Damien (7): Sophie et le neveu - Récit érotique publié le 08-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (2): Première douche à 3 et … - Récit érotique publié le 07-05-2019
 
Coline (6): veut de plus en plus de partage - Récit érotique publié le 05-05-2019
 
Claire se fait partouzer par des mecs en ruts et une nana - Récit érotique publié le 03-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (1): Petite séance de masturbation - Récit érotique publié le 01-05-2019
 
Claire me demande de l’exhiber devant des mecs en ruts - Récit érotique publié le 29-04-2019
 
Max (4): et la main de la domina - Récit érotique publié le 27-04-2019
 
Je suis invité à m’amuser avec un couple mais pas que… - Récit érotique publié le 25-04-2019
 
Les fantasmes de Damien (6): Sophie fait un check-up complet chez le médecin - Récit érotique publié le 23-04-2019
 
Les vacances 19: dans un cruising genevois, ça finit par une domination - Récit érotique publié le 21-04-2019
 
Coline (5) cède à la tentation - Récit érotique publié le 19-04-2019
 
Petits jeux vibrants entre voisins de camping 3 - Récit érotique publié le 17-04-2019
 
Petits jeux humides entre voisins de camping 2 - Récit érotique publié le 15-04-2019
 
Petits jeux d’exhibition entre voisins de camping - Récit érotique publié le 13-04-2019
 
Je suis accueilli par une inconnue, à mon arrivée à Toulouse - Récit érotique publié le 11-04-2019
 
Max (3): Se met au sport dans une salle super - Récit érotique publié le 09-04-2019
 
Coline (4) tombe amoureuse d’Alice mais… - Récit érotique publié le 07-04-2019
 
Les vacances 18: dans un cruising genevois, ça commence par une partouze - Récit érotique publié le 05-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment de fou à 3, partie 2 - Récit érotique publié le 03-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment fou à 3, partie 1 - Récit érotique publié le 01-04-2019
 
Les salles de projection des sex shops berlinois sont très humides - Récit érotique publié le 30-03-2019
 
Coline (3): Changement de cap - Récit érotique publié le 28-03-2019
 
Max (2) remplace son lit par un vrai homme - Récit érotique publié le 26-03-2019
 
Les fantasmes de Damien (5): comment tout a commencé - Récit érotique publié le 24-03-2019
 
Carole et moi sur une plage qui pourrait s’appeler le baisodrome - Récit érotique publié le 22-03-2019
 
Carole me fait la meilleure pipe de ma vie juste avant le service - Récit érotique publié le 20-03-2019
 
Il faut baiser pour tenir le stress dans la restauration - Récit érotique publié le 18-03-2019
 
Coline (2), je n’aurai pas qu’un seul partenaire dans la vie et heureusement - Récit érotique publié le 16-03-2019
 
Claire, Julien et moi; le trio qui s’agrandit - Récit érotique publié le 14-03-2019
 
Ma dernière baise avec mes suédoises - Récit érotique publié le 12-03-2019
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Romainro...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Ma langue le 2019-06-19 ....
• Par Nudiste le 2019-06-19 ....
• Par netjp37 le 2019-06-18 ....
• Par newlifeswing le 2019-06-18 ....
• Par Piment le 2019-06-17 ....
• Par 50 nuances de grey le 2019-06-16 ....
• Par Cybervoyeur le 2019-06-15 ....
• Par Lusex le 2019-06-15 ....
• Par Madame rêve le 2019-06-15 ....
• Par Antoine le 2019-06-14 ....