... Histoires De Sexe Audio :

Récits érotiques sur téléphone fixe ou mobile : Appelez le 08 95 22 70 67
Plusieurs catégories d'histoires libertines, sadomaso, insolites, lesbiennes etc...


Les salles de projection des sex shops berlinois sont très humides


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Romainro [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email : romainroyahoocom

• 265 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 9.0 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.1
• L'ensemble des récits érotiques de Romainro ont reçu un total de 1 869 002 visites.

sexe récit : Les salles de projection des sex shops berlinois sont très humides Histoire érotique Publiée sur HDS le 30-03-2019 dans la catégorie Plus on est
Tags: Darkroom   Double penetration   Urophilie Pisse 
Cette histoire de sexe a été affichée 3131 fois depuis sa publication.

Note attribuée à cette histoire érotique par les lecteurs ( 1 votes ): Les salles de projection des sex shops berlinois sont très humides ( 10.0 /10 )
Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : Les salles de projection des sex shops berlinois sont très humides ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :




Les salles de projection des sex shops berlinois sont très humides

Vous vous souvenez des deux auto-stoppeuses suédoises que j’ai embarqué vers Avignon? Malheureusement cette histoire ne parle pas d’elles car après les avoir déposé à l’aéroport de Berlin, je ne l’ai plus jamais revu. Nous avons continué à échanger par mail pendant un moment mais avec la barrière de la langue c’était difficile de communiqué.

Par contre une fois que je me suis séparé d’elles, je retourne chez Markus, le mec qui les hébergé et qui m’a gentiment proposé de continuer mon séjour chez eux. En fait sa maison me fait penser aux images, dans les films américains, qui montrent le mode de vie des hippies dans les années 60-70. Ils passent leur temps à fumer des pétards et baisé entre eux.

C’est sûr que les jolies créatures qui partagent sa maison sont très attirantes mais je préfère resté sur mes souvenirs avec mes 2 coquines suédoise plutôt que de baiser avec 5 inconnus dont je connais rien. Donc après avoir diner je monte me coucher. Le lendemain je me lève assez tôt et je pars arpenter la capitale allemande. Je prends beaucoup de plaisir à déambuler dans les rues et découvrir la ville.

Dans l’après-midi, j’ai besoin de faire une pause et me réhydrater. Je suis à la recherche d’un bistrot quand je vois un panneau qui indique la gare. Je le suis en me disant que j’étais sûr de trouver un endroit ou me poser. Je passe devant une vitrine de sex shop qui indique qu’il y a des salles de projections et des cabines.

A la base je suis venu sur Berlin pour un week end de sexe mais j’ai tiré qu’un coup. Même si mes deux suédoises m’ont bien essoré hier matin, je suis partant pour un peu plus. En plus, je n’ai jamais couché avec un ou une allemande alors ça sera l’occasion de savoir s’ils sont plus chaud au lit qu’ils en ont l’air. Je pousse la porte sex shop et je travers le rideau pour rentrer.

Je fais un tour dans le côté boutique quand je vois , en haut d’escaliers, de gros panneaux lumineux qui indiquent les salles de projection. Je me dirige vers la caisse pour me renseigner quand je vois qu’ils vendent aussi à boire. Je demande au mec qui tiens la boutique s’il parle anglais, j’ai des notions d’allemand mais quand même.

J’ai de la chance, il parle le français sans aucun accent. En fait sa mère est française, c’est pour ça qu’il parle aussi bien la langue de Molière. Je lui demande une bouteille d’eau et pendant que je bois je me renseigne sur les salles du bas. Il m’explique qu’il y en a pour tous les goûts. Ca va de la petite cabine individuelle avec des films au choix à la salle SM avec cage, croix de st André, chaines au plafond…

Evidement, il y a aussi des salles de projections collectives et des cabines pour un couple ou plus. Je lui demande s’il y a du monde et il explique que je suis veinard, c’est le jour le plus chaud de la semaine. J’ai rien contre l’amour entre hommes, bien au contraire, mais j’ai envie d’intimité avec une ou des femmes. Il me confirme qu’il y en a quand même quelques unes même si les hommes sont majoritaires.

L’entrée est à seulement 4 euros par contre les films dans les cabines individuelles sont en supplément. Je paye mon entrée et une nouvelle bouteille d’eau, je descends les marches en continuant à boire. Je déambule dans les lieux, effectivement il y a une large majorité d’hommes. Quelques pièces ont leur porte fermées à clé, les filles doivent être cachées dedans.

Je vois deux grandes portes battantes, ça doit être une des salles de projections. Je pousse les portes et je rentre. Je vois sur l’écran une femme qui se fait bourrer la chatte et suce une autre queue. Je jette un coup d’oeil sur les sièges et je ne vois que des hommes. Ca se branle, se suce et il y en a même qui baise mais ce n’est pas ce que je cherche.

Je ressors de la salle de projections en me disant qu’au pire j’y reviendrai. Je continue à arpenter le labyrinthe de petites pièces quand mon oreille est attirée par des gémissements. J’arrive dans une grande pièce sans porte, où il y a plusieurs matelas, des barres de pole dance et ce qui ressemble à une table gynécologique.

Un homme complètement nu, se penche sur une des barre, derrière lui. Une fine brune, aux cheveux très longs, ouvre ses fesses à deux mains et lui lèche le cul. Un autre gars, lui aussi à poil, se branle en les regardant faire. Quand je la vois empoigné la bite de l’homme qui est contre la barre et la ramener vers elle pour lécher son gland gonflé et violacé, je sens ma bite grossir dans mon boxer.

Enfin une belle action qui m’attire, je rentre dans la pièce pour aussi les observer. Alors qu’elle suce, lèche et aspire le costume 3 pièces de l’homme, le deuxième mec me dit un truc en allemand. Les quelques mots que je capte m’aide à comprendre sa phrase. Je me déshabille pendant qu’il s’approche de la suceuse et du sucé.

Il pince sa tige entre ses mains et son sexe dégonfle. Il passe son pouce sur son gland à plusieurs reprises alors que le visage de la brune retourne entre les fesses du mec cambré. Je vois le mec derrière eux pisser sur les cheveux de la femme, c’est de mieux en mieux, je bande comme un âne.

Quand la brune sent la pisse dégouliner sur son corps, elle se retourne alors qu’elle continue de branler, ou plutôt de traire l’autre mec. Elle ouvre la bouche et se fait directement pisser dedans. En même temps qu’elle avale le champagne qu’elle reçoit, ses lèvres se rapprochent de la queue qui l’arrose.

Alors qu’il continue de vider sa vessie, elle le suce vigoureusement tout en avalant. Pendant que sa bouche coulisse sur la bite et que de la pisse dégouline de ses lèvres sur sa peau très blanche, elle me remarque et me détaille de la tête au pied. Evidement elle fait une pause sur ma bite qui est dans ma main. Pour bien lui faire comprendre que je vais être de la partie, j’attrape ma bouteille d’eau et la bois entièrement.

Elle ressort le sexe de sa bouche en gardant la bouche grande ouverte pour continuer à récolter le jet qui diminue de puissance. Elle avale une petite gorgée pour réceptionner les dernières gouttes et avec la bouche pleine, elle se retourne vers l’homme qu’elle masturbe toujours.

Elle écarte en grand les fesses de l’homme et crache le champagne directement sur la rondelle devant elle. Puis elle reprend son anulingus pour avaler les derniers gouttes qui perlent du cul de l’homme. Elle maintient les fesses du mec écartées avec une main et de l’autre, elle traie la bite de cheval de l’homme, son pouce et son index n’arrivent pas à en faire le tour.

Je me déplace pour mieux les observer alors que je vois sa bouche descendre sur les couilles de l’homme. L’index de la main qui maintenaient les fesses écartées s’insère dans le cul qu’elle a ouvert. Pendant qu’elle le fait aller et venir je la vois gober une des bourses et l’aspirer. Je me branle en jalousant le mec, j’adorerai être à sa place.

Sa bouche et son corps continuent de descendre jusqu’à atteindre le gland qu’elle caresse. Elle glisse sa tête entre les cuisses de l’homme et remonte son visage pour se rentrer la bite comme une avaleuse de sabre. Ses lèvres remontent jusqu’à toucher les couilles au dessus d’elle. C’est une sacrée gourmande et vicieuse car non seulement la queue qui est dans sa gorge est bien large mais elle doit aussi faire au moins 20 centimètres de long.

J’ai très envie de rentrer dans le jeu surtout que ma vessie est bien pleine. J’essaye de demander, en allemand, à l’homme qui se branle à coté de moi si je peux les arroser. Il fait oui de la tête alors je m’approche du couple, le mec se fait toujours sucer goulument, avec une main j’écarte ses fesses et je vise sa rondelle avec mon jet de champagne maison.

Je vois des filets jaunâtre couler le long de sa raie, ses couilles, sa tige puis le visage et le corps de la femme. Elle descend pour ressortir une grande majorité du sexe qu’elle suce. Elle ouvre en grand ses lèvres pour en plus de cajoler le membre qu’elle a en bouche, récupérer ma pisse qui glisse le long du membre de l’homme. Elle continue de s’occuper uniquement de son gland jusqu’à ce que je contracte mon périnée pour arrêter d’uriner.

Elle remonte en s’empalant sur l’énorme mat de l’homme jusqu’à ce que ses lèvres retournent contre les couilles. Elle le fait aller et venir directement dans sa gorge tout en lui broyant les bourses à 2 mains. L’homme gémit de plus en plus fort, son entrejambe et comme pris de convulsion. La femme s’excite encore plus sur la tige comme si sa vi en dépendait.

Des bulles blanches opaques se forment entre la bouche de la demoiselle et la base de la tige de l’homme. Elle continue de le sucer goulument, jusqu’à ce que l’homme se redressent pour libérer la bouche de la femme. Elle passe son index sur ses lèvres pour récolter le sperme qui a coulé et le lèche. Le mec qui vient d’éjaculer, attrape une serviette qui était posé sur un matelas et disparait.

J’espère que la partie est pas finie, mais heureusement je vois mon compagnon de branle se rapprocher et prendre la place de l’homme contre la barre de pole dance. Il se cambre exactement comme son prédécesseur et écarte bien les jambes pour exposer son costume 3 pièces mais aussi sa rondelle.

Il est moins bien monté que celui qu’il remplace mais il est quand même bien calibré. Par contre il est beaucoup plus poilu que l’autre, ses fesses sont aussi recouvertes de petits traits très foncés. Mais ça arrête pas madame qui comme avec l’autre homme, s’agenouille derrière lui, écarte les fesses à deux mains et passe sa langue des couilles rasées à la raie velue.

Elle ouvre rapidement la rondelle car je vois déjà sa langue disparaitre dans les entrailles de l’homme. Au bout de quelques minutes, elle se redresse pour se placer perpendiculairement à l’homme. Elle se cambre tout autant que lui et alors qu’elle replonge sa langue dans le cul de l’homme, elle m’offre sa croupe.

J’attrape un préservatif dans le distributeur et une fois que je me suis protégé. J’empoigne ma queue et je caresses ses lèvres intimes qui sont luisantes de désir. Je fais monter et descendre mon champignon jusqu’à caresser également sa raie et son petit trou. Alors que mon gland passe sur sa vulve, je suis littéralement aspiré en elle.

Je la lime d’abord tranquillement mais j’accélère rapidement la cadence. Maintenant je la ramone tellement furieusement qu’elle arrive plus à bouffer la rondelle dont elle s’occupe. Je profite un moment de ses gémissements avant de me calmer pour qu’elle puisse continuer à faire plaisir à mon nouveau pote de jeu. Evidement je prends plaisir à fesser son cul plat mais qui rougit rapidement.

Je me penche de temps en temps sur le côté pour la regarder faire. Je la vois lécher l’entrée des entrailles de l’homme mais aussi le pénétrer avec sa langue. A d’autres moments, elle le doigte avec un, deux et même trois doigts ce qui lui permet de bien exprimer son plaisir. Je la vois aussi empoigner la tige qui bat entre les jambes de l’homme et le branler vigoureusement. Evidement elle s’occupe aussi des couilles de l’homme.

Je ne suis pas assez souple pour moi aussi lui lécher le cul alors pendant je lui laboure la chatte, je masse son oeillet. Mon pouce n’a pas besoin de forcer l’entrée, il glisse en elle sans rencontrer aucune résistance. Une fois qu’il est bien calé en elle, je le fais tournoyer en n’oubliant pas de triturer ma queue qui est de l’autre côté de la fine paroi qui sépare ses 2 orifices.

Quand je me cale bien au fond d’elle, en laissant mon pouce dans son cul, je me penche sur la femme. Je fais passer ma main de libre devant et vient lui triturer le clito. Elle gémit de plus en plus fort, son visage se décolle des fesses de l’homme mais elle continue de lui traire la queue. Je sens son sexe se contracter méchamment autour du mien.

Elle gueule de plus en plus fort ce qui attire les curieux. Un couple en sous vêtement rentre dans la pièce. Alors que je me dis que la température va encore monter, madame marche dans une flaque de pisse, horrifié elle repart en entrainant son homme avec elle.
Des mecs seuls rentrent et nous regarde ou même se branle en regardant notre trio en pleine action. Mais la plus part ne font que passer. Un mec reste un peu plus longtemps et se met à pisser sur le corps de la femme qui continue de traire et bouffer la rondelle du deuxième mec du trio. Immédiatement, elle tourne la tête pour récupère le jet directement dans sa bouche. Elle en profite pas très longtemps car l’homme avait qu’une petite envie. Une fois sa vessie vide, il part.

Je lui ramone le con toujours aussi vigoureusement alors qu’elle s’occupe du cul, des couilles ou de la bite de l’homme avec sa main ou sa bouche. Elle se redresse et me fait sortir de sa grotte. Elle m’allonge par terre dans notre pisse mais aussi celle de l’homme de passage. Elle glisse mes jambes entre celle de celui qui est toujours affalé contre la barre.

Elle s’installe de l’autre côté de la barre de pole dance et se glisse jusqu’à que sa bouche soit remplie par la bite du gars et sa moule par la mienne. Elle prend appuies avec ses mains sur le sol et fait balancer le haut de son corps pour sucer le mec en même temps que ma bite vas et viens en elle. Je place mes mains sous ses cuisses pour l’aider dans ses mouvements.

Elle démarre tranquillement et accélère le rythme très progressivement. Maintenant elle monte et descend tellement rapidement et vigoureusement sur moi que l’abondance de sa mouille me fait glisser hors de sa grotte. Je replonge immédiatement en elle pour qu’elle continue à se remplir les lèvres du haut comme celle du bas. L’homme gémit de plus en plus fort alors elle nous fait arrêter pour faire durer le plaisir.

Elle se relève et s’allonge sur un matelas en prenant bien soin de placer sa croupe sur le rebord. Mon nouveau compagnon de baise m’entraine vers sa tête alors qu’elle ouvre en grand la bouche. Je retire ma capote et tout comme l’autre mec je pisse directement entre ses lèvres.

Nous lui remplissons la bouche avec notre champagne. Ca dégouline de sa bouche et s’étale sur le matelas. Bien que je la vois déglutir, elle n’arrive pas à tout avaler alors je dirige ma bite vers son corps et j’arrose ses petits seins bien fermes. Quand mon jet atteint son ventre, je sens la pression diminuer. L’autre mec continue de lui remplir la bouche mais quand il voit que je ne sors plus rien, il bloque sa pisse.

Alors que l’autre mec vient entre les cuisses de la brune et la pénètre sauvagement sans même mettre de capote, la demoiselle empoigne ma tige. Elle avale mon gland et l’aspire pour avaler les dernières gouttes d’urine, une vraie gourmande. Ensuite elle se met à me sucer vigoureusement tout en étalant mon champagne sur son corps.

Elle me recrache pour gémir mais ne voulant pas me laisser seul, elle me branle vigoureusement. Un nouveau voyeur vient nous rejoindre, je crois que ce n’est pas son premier passage, son sexe dépasse de sa braguette mais il est ni en érection ni spécialement grand. Il dirige son gland vers les lèvres de la brune et se met à pisser. Une fois que la bouche est pleine, il arrose le reste de son corps et finit de se vider en rentrant son gland directement entre les lèvres de la dame.

Il retire son sexe de la bouche gourmande de notre coquine et disparait aussi tôt. Le dernier du trio se retire de la chatte qu’il martelait pendant ce temps et vient vider sa vessie dans la bouche et sur le corps de la belle. Elle avale le maximum de pisse qu’elle peut et étale le reste sur son corps en se concentrant sur ses petits seins. Elle en profite pour tirer sur ses tétons tendus.

Une fois que le jet s’arrête et la pisse bien étalée, la brune se relève et m’attrape par la main. Elle me fait m’allonger sur un matelas posé directement sur le sol, je me mets sur le dos. Elle attrape un préservatif et me le tend, elle prend des sachet de gel dans le distributeur d’à côté. Elle se lubrifie bien entre les fesses et étale le reste sur ma queue raide et plastifiée.

Elle m’enjambe en me donnant le dos, je maintiens ma tige bien perpendiculaire à mon corps alors qu’elle descend, les fesses écartées. Quand mon gland se pose sur sa rondelle, elle remplace ma main par la sienne sur ma bite. Elle tape l’entrée de son cul avec, je tire ses fesses pour mieux voir la pénétration. Mon champignon disparait lentement dans ses entrailles, j’adore sentir son oeillet bien serré me comprimer le membre.

Une fois que le bourrelet de mon gland est passé, elle s’assoit d’un coup sec pour s’enfiler dans le cul le reste de ma tige. Maintenant que je suis bien au fond elle se penche en avant et caresse mes couilles, qu’elle remonte, contre ses lèvres intimes dégoulinantes. J’adore cette sensation, je pense que je serai capable de jouir ainsi bien boudiner dans ses entrailles alors que sa mouille coule sur mes bourses.

Mais la brune voit les choses autrement, elle repart en arrière son dos et contre mon torse. Elle écarte encore plus les cuisses et commence à agiter ses jambes pour me faire aller et venir entre ses fesses. Elle attrape ma main droite fermement et l’amène sur son mont de Vénus. Elle me fait lui claquer le clito avec sa main, plus j’y vais furieusement plus je la sens éclabousser mes doigts mais aussi son corps. Je pensais qu’elle pisse mais vu les contractions de son sphincter, elle jouit.

Même si la source se tarie, je continue de lui claquer la vulve et le clito tout en limant ses entrailles. Au bout d’un moment je passe mes mains sous ses genoux pour lui relever les jambes et encore mieux la sodomiser. L’autre mec en profite pour se glisser entre ses jambes et venir pénétrer sa grotte.

Alors que deux belles queues vont et viennent dans ses orifices du bas, un voyeur rentre dans la pièce et se dessape. Il présente sa tige raide à la brune qui en profite pour remplir son troisième trou. Le voyeur jouit très rapidement entre les lèvres de la belle qui avale chaque goutte. Pendant ce temps, mon compagnon des orifices du bas, martèle la moule qu’il pénètre.

Il se retire, se relève et se recule. Il fait ramollir son sexe, se frictionne le gland et commence à pisser sur la vulve de notre brune. Le voyeur qui se faisait sucer, se place à côté de lui et lui aussi arrose le sexe de la dame. Même si son sexe est bien plus court que le notre son jet est très puissant et nous éclabousse complètement. Je sens leur pisse couler de ma tige à mes couilles puis mes cuisses alors que je continue de la sodomiser sauvagement.

Mon compagnon du début se vide rapidement, alors que l’autre jet continue de nous arroser, j’étale la pisse sur le petit bouton de notre compagne. Une fois que le voyeur a finit de nous asperger, il s’assoit sur un des matelas et nous observe en caressant son sexe mou. Mon compagnon de baise du début revient vers nous et envahit la chatte de la demoiselle.

Je me cale au fond et profite de son anneau qui se serre plus à chaque fois que l’autre bite s’enfonce dans son con. Je profite aussi de cette belle tige bien veinée et non protéger, qui se frotte contre la mienne. Comme je me rapproche du point de non retour, je préfère rester bien enfoncé dans ses entrailles. Le mec s’agite de plus en plus, de temps en temps il ressort complètement pour la posséder, une nouvelle fois très lentement.

Au bout de seulement quelques minutes je sens mes couilles se raidir, pour ne pas gicler au fond de ma capote, je les préviens:
« I’m about to come! » (« Je vais jouir »)
La femme repousse le mec qui s’occupe de sa moule, elle se soulève pour me faire déculer et s’agenouille.

Je me relève pour me rapprocher de son visage, je retire ma protection et immédiatement sa main m’empoigne pour me branler alors qu’elle suce l’autre gars. Quand elle sent, sous ses doigts, que mes veines palpitent, sa bouche abandonne l’autre queue et m’avale directement. Je balance 6 belles giclées entre ses lèvres qu’elle s’empresse d’avaler.

Elle titille mon méat avec sa langue puis l’entoure avec ses lèvres charnues. Elle aspire l’intérieur pour récolter les dernières gouttes de mon jus avant de retourner sucé notre compagnon. Je vais m’assoir à côté du voyeur, sur le matelas, et je l’admire lécher, sucer, aspirer et mordre cette tige alors que ses 2 mains cajolent les couilles bien remplies. Au bout de quelques minutes le mec pousse un fort râle qui attire 2 nouveaux voyeurs.

Quand elle recrache le sexe flasque, elle attend bouche ouverte. On voit que le mec force mais seulement quelques gouttes de champagne sortent de son méat. Le mec assis à côté de moi se lève et va arroser le corps, le visage la bouche de la brune. Sur ce magnifique spectacle, je récupère mes habits à la recherche des douches. Avant de les quitter je les remercie et le mec qui était déjà là quand je les ai rejoint, me fait un clin d’oeil.

Je trouve enfin une serviette propre et les douches. Alors que l’eau coule déjà à l’intérieur, je tombe sur un mec qui se fait sodomiser et suce une autre queue. En me voyant arriver, ils dégagent rapidement. Dommage, c’était une jolie vision pour me remettre en forme. Pendant que je me récure de partout, la brune et le mec du départ rentre se laver.

Nous échangeons un peu, j’apprends enfin qu’ils s’appelle Ana et Hans, ils sont en couple depuis quelques années et viennent presque tous les dimanches ici pour prendre du plaisir. Quand j’ai fini de me laver, je les salue. Ils me demandent si je serai là la semaine prochaine. Je leur réponds que je repars en France dans deux jours. Ils se regardent, murmurent en allemand et l’home me propose de venir j’ai eux pour finir la journée.

Sans aucune hésitation j’accepte avec plaisir. Nous nous rhabillons et je l’ai suis jusqu’à chez eux où nous avons passé une nuit très chaude et très humide. Certes le week end berlinois ne s’est pas du tout passé comme je l’avais imaginé mais j’ai quand même vachement pris mon pied. En plus, je sais maintenant qu’il y a des allemands et allemandes qui sont sacrement chaud. Il va falloir que je reprenais des déplacements professionnels ou personnels dans le pays de Goethe.


Aidez-nous à nous faire connaitre... Partagez cette histoire sur les réseaux sociaux :






Les avis des lecteurs
Romainro

Merci pour vos messages. Effectivement on s'attend pas à ce que les allemands soit aussi chaud et sans tabou mais maintenant, quand j'y retourne, je sais à quoi m'attendre

 
 

enorme !!! bien bandante cette histoire. les allemands nous dépassent de loin coté perversion . uro , scato , rien ne les arrêtent

 
 

Pour avoir vécu de longues années à Berlin, je n'ai jamais connu de sex-shop aussi trash... mais il en faut pour tous les goûts... Certains étaient très luxueux et les filles qui les fréquentaient étaient très jolies et gourmandes mais pour beaucoup, des cougars qui étaient à la recherche un ou plusieurs coups de queue !

 
 

Je peux confirmer que les allemands sont trop chaud. On a vécu une expérience similaire dans un club, j’en ai la culotte trempée rien que d’y repenser

 
 

J’aurai pas aimé être le mec qui passe nettoyer derrière vous!

 
 

Super chaud, heureusement qu’il y a plein de pisse pour éviter l’incendie!

 

Réagissez au texte
Avis sur le récit

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Autres histoires érotiques publiées par Romainro


 
Je suis invité à un apéro chaud chez Claire et François - Récit érotique publié le 16-06-2019
 
Petite baise au réveil avec ma cousine Dorothée (5) - Récit érotique publié le 12-06-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (7): premières relations assumées entre potes - Récit érotique publié le 11-06-2019
 
Coline (8): doit assumer les conséquences de ses actes - Récit érotique publié le 09-06-2019
 
Les fantasmes de Damien (8): Un voyage en Espagne muy caliente - Récit érotique publié le 07-06-2019
 
Le mari bande mou, Julien et moi nous occupons de sa salope de femme - Récit érotique publié le 05-06-2019
 
Max (6): rencontre avec candauliste et dominateur, la suite - Récit érotique publié le 04-06-2019
 
Gang bang au sex shop pour cette coquine de Claire - Récit érotique publié le 02-06-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (6): Un étrange cocktail. - Récit érotique publié le 31-05-2019
 
Stéphanie (2): de bronzette intégrale à quatuor de baise - Récit érotique publié le 29-05-2019
 
J’ai trouvé une bonne lope dans un sauna gay parisien - Récit érotique publié le 27-05-2019
 
Stéphanie (1): Julien et moi profitons de ma voisine qui bronze à poil sur son balcon - Récit érotique publié le 22-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (5): On étale pas que de la crème sur leurs corps - Récit érotique publié le 21-05-2019
 
Max (5): Rencontre avec un couple candauliste - Récit érotique publié le 19-05-2019
 
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues, la suite - Récit érotique publié le 18-05-2019
 
Coline (7): L’orgasme grâce à ses deux amours - Récit érotique publié le 16-05-2019
 
Claire veut montrer à son nouveau mec qu’elle adore s’amuser 2 queues - Récit érotique publié le 15-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (4): le crémage de magnifique quadras - Récit érotique publié le 13-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (3): Un excellent dessert - Récit érotique publié le 11-05-2019
 
J’ai besoin de sentir une queue dans mon cul - Récit érotique publié le 10-05-2019
 
Les fantasmes de Damien (7): Sophie et le neveu - Récit érotique publié le 08-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (2): Première douche à 3 et … - Récit érotique publié le 07-05-2019
 
Coline (6): veut de plus en plus de partage - Récit érotique publié le 05-05-2019
 
Claire se fait partouzer par des mecs en ruts et une nana - Récit érotique publié le 03-05-2019
 
Travaux chez l’oncle et la tante de Julien (1): Petite séance de masturbation - Récit érotique publié le 01-05-2019
 
Claire me demande de l’exhiber devant des mecs en ruts - Récit érotique publié le 29-04-2019
 
Max (4): et la main de la domina - Récit érotique publié le 27-04-2019
 
Je suis invité à m’amuser avec un couple mais pas que… - Récit érotique publié le 25-04-2019
 
Les fantasmes de Damien (6): Sophie fait un check-up complet chez le médecin - Récit érotique publié le 23-04-2019
 
Les vacances 19: dans un cruising genevois, ça finit par une domination - Récit érotique publié le 21-04-2019
 
Coline (5) cède à la tentation - Récit érotique publié le 19-04-2019
 
Petits jeux vibrants entre voisins de camping 3 - Récit érotique publié le 17-04-2019
 
Petits jeux humides entre voisins de camping 2 - Récit érotique publié le 15-04-2019
 
Petits jeux d’exhibition entre voisins de camping - Récit érotique publié le 13-04-2019
 
Je suis accueilli par une inconnue, à mon arrivée à Toulouse - Récit érotique publié le 11-04-2019
 
Max (3): Se met au sport dans une salle super - Récit érotique publié le 09-04-2019
 
Coline (4) tombe amoureuse d’Alice mais… - Récit érotique publié le 07-04-2019
 
Les vacances 18: dans un cruising genevois, ça commence par une partouze - Récit érotique publié le 05-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment de fou à 3, partie 2 - Récit érotique publié le 03-04-2019
 
Je retrouve Sophie et Georges pour un nouveau moment fou à 3, partie 1 - Récit érotique publié le 01-04-2019
 
Les salles de projection des sex shops berlinois sont très humides - Récit érotique publié le 30-03-2019
 
Coline (3): Changement de cap - Récit érotique publié le 28-03-2019
 
Max (2) remplace son lit par un vrai homme - Récit érotique publié le 26-03-2019
 
Les fantasmes de Damien (5): comment tout a commencé - Récit érotique publié le 24-03-2019
 
Carole et moi sur une plage qui pourrait s’appeler le baisodrome - Récit érotique publié le 22-03-2019
 
Carole me fait la meilleure pipe de ma vie juste avant le service - Récit érotique publié le 20-03-2019
 
Il faut baiser pour tenir le stress dans la restauration - Récit érotique publié le 18-03-2019
 
Coline (2), je n’aurai pas qu’un seul partenaire dans la vie et heureusement - Récit érotique publié le 16-03-2019
 
Claire, Julien et moi; le trio qui s’agrandit - Récit érotique publié le 14-03-2019
 
Ma dernière baise avec mes suédoises - Récit érotique publié le 12-03-2019
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Romainro...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au boulot Au reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Beauté Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois, Foret Bondage Boules de geisha Bourgeois Branlette espagnole Brunes Cage de chasteté Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses preliminaires Casting Chantage Cinema Club libertin Cocufiage adultere Combat Coming-out Cougar Coup de foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discothèque Docteur Doigtage Dominant Maitre Dominatrix Double penetration Douche Bain Drague Echangisme Ejaculation faciale Ejaculation feminine Emotions sensibilité Endroits insolites Entre hommes - Gay Epilation Escort boy Escort girl Etudiant Europe est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme fontaine Femmes enceintes Fessee fetes soirees Fetichisme Fille encule homme Film porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking machine Gang bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode ceinture Godemiche gorge profonde Gros Grosses Gros seins Gros sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hôpital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina latino Lavement anal Lectures érotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini jupe Missionnaire Mommy porn Mots crus Muscles Mythologie Naturisme nudisme Nymphomane Obéissance Oeuf vibrant Oncle et tante Onirique Parking Partouze Perles anales Petit sexe Petits seins Pieds Piercings Piscine, Plage Poesie Poilues Ponyslave Préliminaires Première fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint valentin Salope Sans capote Sans culotte Science fiction Secrétaire Sensualité Sexe sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tétons Toys rosebud geisha Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple penetration Uniformes Urophilie Pisse Vacances Vieux avec jeunes Voisins voisines Voiture Voyeurisme Wc

Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Piment le 2019-06-17 ....
• Par 50 nuances de grey le 2019-06-16 ....
• Par Cybervoyeur le 2019-06-15 ....
• Par Lusex le 2019-06-15 ....
• Par Madame rêve le 2019-06-15 ....
• Par Antoine le 2019-06-14 ....
• Par Cerise54 le 2019-06-14 ....
• Par picabanc le 2019-06-14 ....
• Par Passifdominant le 2019-06-14 ....
• Par Julien le 2019-06-13 ....