TED 06 LE PREMIER JOUR 2


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Charly Chast [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 268 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.5 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.1
• L'ensemble des récits érotiques de Charly Chast ont reçu un total de 626 687 visites.

Récit libertin : TED 06 LE PREMIER JOUR 2 Histoire érotique Publiée sur HDS le 30-03-2019 dans la catégorie Entre-nous, les hommes
Tags: Entre-hommes-Gay  Amis  Cage-de-chastete 
Cette histoire de sexe a été affichée 1753 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : TED 06 LE PREMIER JOUR 2 ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67



TED 06 LE PREMIER JOUR 2

TED 06
LE PREMIER JOUR 2


On est resté encore un long moment comme ça, sans bouger. J'avais la tête en feu et le cul … Je ne vous dis pas ! Je sentais mon cul totalement dilaté, c'était une sensation très agréable, maintenant c'était très agréable. Quelques instants plus tôt j'étais à la limite de la panique. Maintenant je me sentais bien, j'avais joui avec sa bitte dans le cul sans juter puis j'avais juté sans jouir quand il s'était retiré. J'avais ses bras autour de moi. J'avais ses lèvres qui m'embrassaient partout ou elle pouvaient se poser. J'avais … Je me sentais comblé. J'étais bien !

Le temps de récupérer, je l'entraînais sous la douche. Sa peau était salée et rugueuse, elle devenait douce et lisse. Je le lavais, il en faisait de même. Je le shampooinais, il en faisait de même. On hurlait pour ne pas se mettre de savon dans les yeux, on riait, on se chatouillait, on se caressait, on s'embrassait, on bandait. De nouveau j'étais bien, dans ses bras, sa queue impressionnant se relevait entre mes cuisses, moi je ne bandais pas, là je ne bandais plus. Je sentais toujours mon cul dilaté, j'avais toujours cette impression d'avoir un gros truc dans le cul. Je m'abandonnais dans ses bras, j'étais bien !

On s'installait sur un sofa, toujours dans la véranda, je me blottissais dans ses bras, de la main il me caressais avec tendresse, je lui caressais le bras. Par moment il passait une main sur mon sexe, il le prenait alors à pleine main, refermait sa main dessus, sans me faire mal ce n'était pas le but, puis il lâchait tout. Si je venais à bander, il n'insistait pas.

Ted : Tu sais, je suis actif, exclusivement actif !
Moi : J'ai vu que tu étais actif !
Ted : Ça te dérange pas ? Tu ne m'enculeras jamais !
Moi : Non ! Moi je suis passif, je suis surtout passif !
Ted : Cool !



Ted : C'est ton cul qui m'intéresse tu sais !
Moi : Au moins c'est franc !
Ted : Et tu m'as impressionné, je ne trouve pas souvent des mecs qui sont capable d'encaisser comme tu l'as fait !
Moi : Avec toi c'est sûr … C'est du lourd, genre démonte pneu !
Ted : De camion !

Je rigolais. Il m'agrippais mon sexe, et me serrait fort.

Moi : Doucement là !

Il n'en tenait pas compte et continuait à me serrer fort tout en m'embrasant. Je supportais, il me faisait un peu mal mais je supportais, j'y prenais presque un peu de plaisir, en fait, j'y prenais du plaisir.

Il me lâchait, m’allongeait sur le dos et me chevauchait, je bandais.

Ted : Tu vois c'est ça que j'aime pas trop …

En disant cela il me tripotait la bitte et les couilles.

Moi : Ça ?
Ted : Bein oui, tu bandes.
Moi : Mais c'est parce que tu m’excites
Ted : Oui mais moi je préfère les mec … soumis … Le mâle c'est moi !
Moi : Et tu n'aimes pas que le mec que tu encules bande ?
Ted : Non !
Moi : Tu as peur de la concurrence ?
Ted : C'est pas ça ! Non mais … Un mec avec une grosse bitte ça suffit, et c'est moi qui ai la grosse bitte !
Moi : Oui, mais j'en ai une aussi moi ! Et on ne va pas l'enlever !
Ted : Ah non tu ne serais plus un mec, et moi j'aime les mecs uniquement !
Moi : T'es pas un peu compliqué dans ta tête toi ?

Je lui caressais la bitte, il bandait de nouveau, j'avais du mal à y croire. Un truc de cette taille, j'en avais déjà eu dans la main mais à chaque fois c'était en plastique …

Il me regardait avec des yeux farceurs. Je me disais : '' Qu'est ce qu'il va me sortir comme conneries là … '' . Finalement il se penchait et attrapait son sac de plage. Il fouillait dedans et en sortait un maillot de bains de petite taille.

Je me disais : '' C'est pas sa taille ça ou alors c'est un de ces truc qui ne couvre presque rien … Ça doit être marrant à porter ce truc . ''.

Ted : Tu veux pas l'essayer ?

Il me laissait me relever, je regardais le truc. C'était un jock-strap, vous savez c'est sous vêtements entièrement ouverts sur les fesses. Devant ça maintient bien tout le matos mais au niveau des fesses c'est grand ouvert, je me disais qu'il devait être sexy avec ça sur lui.

Je devinais rapidement que ce n'était pas sa taille, mais ce truc était très élastique. J'avais du mal à y glisser ma queue, je bandais mais c'était amusant, finalement on était à l'aise avec ce truc sur soi. Je dis '' On '', oui, je sais je devrais dire '' Je '' mais c'est vrai qu'il avait l'air à l'aise avec ce truc sur moi … Lol !

Il bandait ferme de nouveau à ce moment. C'était moi qui lui faisait cet effet ? Si c'est le cas, je ne ne porte plus que ce genre de sous vêtements là c'est sûr. Il me tirait vers lui en attrapant ma main. Il se relevait et je me retrouvais de nouveau dans ses bras. Ma queue ne voulait pas rester dans ce sous vêtement, en le mettant quand on ne bande pas ça devait marcher mais là je l'avais mis et je bandais déjà avant.

Il me serrait fort contre lui, il me glissait à l'oreille …

Ted : Tu penses qu'on peut remettre ça ?
Moi : Je ne sais pas !

A cet instant je sentais ma queue se contracter encore plus, elle dépassait bien droite, bien raide de mon jock-strap. Ouai je suppose que si je le met quand je ne bande pas, ce truc bien ajusté devrait retenir l'érection. Il faudra que j'essaye.

En attendant je lui rendais chacun de ses baisers et je frémissais déjà de désir et un peu aussi de crainte. Je l'avais senti passer tout à l'heure, j'avais eu des moments de panique et si je me sentais bien là, je sentais aussi mon cul se contracte, se dilater puis se contracter de nouveau … Je sentais la panique me reprendre.

Dans ses bras j'étais un pantin, il me retournais en me guidant par les épaules, je suivais le mouvement, résigné … Je me penchais en avant, je m'appuyais de nouveau sur mon fauteuil. Je respirait bien à fond, bien lentement et de nouveau je me détendait dans ma tête …

Le le sentais me lubrifier le cul, tout de suite il y allait fort, il y glissait deux doigts puis presque aussitôt un troisième. C'était bon, c'était super bon. Jusque là pas de panique …

Quelques instants plus tard je sentais sa queue qui frappait à la porte, sont gland appuyait sur mon cul, je savais qu'il ne resterait pas dehors bien longtemps. En effet il poussait pour entrer, mon cul se dilatait rapidement cette fois, ce n'était pas douloureux mais c'était intense, je sentais le muscle se dilater, se distendre et la panique revenait dans ma tête, je tremblais.

De nouveau j'avais l'impression que mon anus allait se déchirer et une masse énorme m'envahissait le ventre, j'allais exploser sous la pression interne. Je sentais sa queue glisser contre l'ouverture distendue de mon cul, c'était pas le moment de serrer les fesses. Il venait de commencer, il ne devait pas être bien profond mais c'était déjà énorme et je sentais alors son ventre s'écraser contre mes fesses.

La vache ! Il était à fond, là je comprenais mieux pourquoi la sensation était si forte. Pas de douleur, mais c'était tout de même la panique dans ma tête … Dans ma tête et dans mon ventre aussi … Dans mon ventre et dans mon cul.

Il se retirait doucement, je hurlais de plaisir. Il ressortait presque … En fait je ne sais pas, ça c'est ce que je ressentais, mais je ne savais pas vraiment ce qui se passait. Sa queue devait être ressortie, je ne la sentais plus dans mon cul. Il passait un bras autour de mon cou, me tirait vers lui, il m'embrassait dans le haut de mon dos, sur l'épaule, il me pinçais doucement le téton, je relevais la tête et la tournais vers lui, on s'embrassait sur la bouche. Sa queue s'enfonçait de nouveau bien à fond, en fait elle n'était pas entièrement ressortie. Il me bâillonnait avec ses lèvres. Je convulsais, j'étais pris de de tremblement, déjà je jouissais comme un fou, comme jamais !

Quand nos lèvres se séparaient, je gémissait, je gueulais, je crisais, j'étais en larmes, je tremblais, je me cramponnais. Son ventre frappait mes fesses, cette fois ci il ne se contentait pas de les toucher avec douceur, il les frappait mais toujours avec douceur … Je m'effondrais sur le fauteuil ! Ted est musclé il me retenait fermement par le bassin. Il se retirait de nouveau.

Je devinais qu'il devait lubrifier de nouveau. J'avais la tête dans le fauteuil, j'avais le souffle court, je tremblais toujours et ne parvenais pas à me contrôler. Ted glissait ses deux mains entre mes cuisses, par devant moi, juste à la base de mon sexe, je sentais ses mains se refermer, il me tirait ensuite vers lui, le mouvement était plus rapide et sa queue glissait sans résistance jusqu'au fond de mon gros intestin. Je hurlais de plaisir. C'était la panique dans ma tête, c'était le délire dans mon cul et dans mon corps, dans chaque partie de mon corps, depuis les orteils jusqu'au cheveux, c'était l'extase.

Je jouissais, je gueulais … '' Encore ! '' … '' Oui c'est bon !'' … '' Vas y défonce moi le cul '' ...


↓ Lien à utiliser (article, blog, forum, mail...) vers cette histoire ↓
<a href ="https://www.histoires-de-sexe.net/ted-06-le-premier-jour-2-31989"> TED 06 LE PREMIER JOUR 2 </a>






Les avis des lecteurs

Soyez le premier à donner votre avis après lecture sur cette histoire érotique...
Texte coquin : TED 06 LE PREMIER JOUR 2
Histoire sexe : TED 06 LE PREMIER JOUR 2

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Dernières histoires érotiques publiées par Charly Chast

 
PHILIPPE EP 40 : LA ON NE RIGOLE PLUS - Récit érotique publié le 25-05-2020
 
ET TOUJOURS EN ÉTÉ 10 SUNNY - Récit érotique publié le 23-05-2020
 
PHILIPPE EP 39 : ON RIGOLE, ON RIGOLE - Récit érotique publié le 20-05-2020
 
ET TOUJOURS EN ÉTÉ 09 LA ÇA FAIT MAL - Récit érotique publié le 18-05-2020
 
PHILIPPE EP 38 : PETIT RETOUR A LA NORMALE - Récit érotique publié le 15-05-2020
 
ET TOUJOURS EN ÉTÉ 08 LA FOIRE AUX ESCLAVES - Récit érotique publié le 12-05-2020
 
PANIQUE PANDÉMIE 02 QU'EST CE QU'ON MANGE ? - Récit érotique publié le 12-05-2020
 
PHILIPPE EP 37 : VOILA UNE BONNE CHOSE DE FAITE - Récit érotique publié le 08-05-2020
 
ET TOUJOURS EN ÉTÉ 07 NOUVEAU PLAISIR - Récit érotique publié le 05-05-2020
 
PANIQUE PANDÉMIE 01 ON VA TOUS MOURIR ! - Récit érotique publié le 01-05-2020
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Charly Chast...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au-boulot Au-reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby-sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Belle-beau Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois-Foret Bondage Boules-de-geisha Bourgeois Branlette-espagnole Brunes Cage-de-chastete Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses-preliminaires Casting Chantage Cinema Club-libertin Cocufiage-adultere Combat Coming-out Cougar Coup-de-foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discotheque Docteur Doigtage Dominant-Maitre Dominatrix Double-penetration Douche-bain Drague Echangisme Ejaculation-faciale Ejaculation-feminine Emotions-sensibilite Endroits-insolites Entre-hommes-Gay Epilation Escort-boy Escort-girl Etudiant Europe-est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme-fontaine Femmes-enceintes Fessee fetes-soirees Fetichisme Fille-encule-homme Film-porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking-machine Gang-bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode-ceinture Godemiche Gorge-profonde Gros-Grosses Gros-seins Gros-sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hopital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina-latino Lavement-anal Lectures-erotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini-jupe Missionnaire Mommy-porn Mots-crus Muscles Mythologie Naturisme-nudisme Nymphomane Obeissance Oeuf-vibrant Oncle-et-tante Onirique Parking Partouze Perles-anales Petit-sexe Petits-seins Philosophie-et-Plaisirs Pieds Piercings Piscine-Plage Poesie Poilues Ponyslave Preliminaires Premiere-fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit-bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint-valentin Salope Sans-capote Sans-culotte Science-fiction Secretaire Sensualite Sexe-sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tetons Toys-rosebud Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple-penetration Uniformes Urophilie-Pisse Vacances Vieux-avec-jeunes Voisins-voisines Voiture Voyeurisme WC-Toilettes



Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Aliceanita73 le 2020-05-25 ....
• Par Alexandra le 2020-05-25 ....
• Par JohnSnow343 le 2020-05-25 ....
• Par Papayaa le 2020-05-25 ....
• Par All4Tux le 2020-05-25 ....
• Par Bi19cm le 2020-05-24 ....
• Par MaitreNord le 2020-05-24 ....
• Par garyleloup le 2020-05-24 ....
• Par écrivaindouteux le 2020-05-24 ....
• Par coquin parisien le 2020-05-24 ....