TED 08 LES JOURS SUIVANTS 1


- Par l'auteur HDS -

Auteur de récits érotiques Récit érotique écrit par Charly Chast [→ Accès à sa fiche auteur].
Auteur homme. - Email :

• 268 récits érotiques publiés.
• Cote moyenne attribuée par les lecteurs : 8.5 • Cote moyenne attribuée par HDS : 9.1
• L'ensemble des récits érotiques de Charly Chast ont reçu un total de 626 821 visites.

Récit libertin : TED 08 LES JOURS SUIVANTS 1 Histoire érotique Publiée sur HDS le 07-04-2019 dans la catégorie Entre-nous, les hommes
Tags: Entre-hommes-Gay  Amis  Cage-de-chastete 
Cette histoire de sexe a été affichée 1665 fois depuis sa publication.


Note attribuée à cette histoire érotique par HDS : TED 08 LES JOURS SUIVANTS 1 ( 9.0 /10 )
 
 
Couleur du fond :

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67



TED 08 LES JOURS SUIVANTS 1

TED 08
LES JOURS SUIVANTS 1


On passait le week-end ensemble, on ne se lâchait pas. Sa queue, j'y ai eu droit deux fois par jours. Je ne vous dis pas ces deux jours ont été intense. Le premier soir, le vendredi, on est sorti. Tout d'abord il m'est rentré dans le cul comme je vous racontais juste avant, ensuite on est sorti. On est rentré tard, juste le temps de se faire un câlin, juste un câlin. Il avait l'air fatigué de sa semaine, je n'ai pas insisté, je savais que j'avais Ted pour moi tout seul pour encore deux jours.

Je l'ai regardé dormir un long moment, j'étais tout excité et je ne pouvais pas dormir mais lui il s'est endormi en quelques instants. J'avais retiré mon jock-strap, comme je vous disais je dors à poil. Je finissais pas m'allonger à côté de Ted, il se retournait vers moi et passait un bras sur moi. Il ne s'était pas réveillé. J'étais bien.

Le lendemain matin ce sont ses caresses qui me réveillaient.

Ted : Tu n'as pas gardé ton jock-strap …
Moi : Je dors toujours à poil.
Ted : Grrrrr !

Il m'embrassait tendrement et en même temps il roulait sur moi, il m'écrasait de tout son poids … Ce contact à la fois doux, lourd et virile me faisait bander immédiatement. Lui il bandait déjà.

Ted : Tu auras droit à un gage !
Moi : Moi ?
Ted : Oui, je vais t'enculer !
Moi : Ça c'est ce que j'appelle un gage moi !

Sans attendre plus longtemps, il posait mes chevilles sur ses épaules. C'est une position que je connais bien et que j'aime tout particulièrement mais personne ne m'a jamais pris avec une bitte comme celle de Ted dans cette position.

Il me repliait les jambes sur moi, mes genoux se retrouvaient contre mon torse, les jambes étaient presque jointe, le cul bien ouvert, bien offert même. Ted lubrifiait abondamment, je savais par expérience que dans cette position ça rentre toujours bien à fond, on le sent bien. Avec une telle bitte, j'avais un peu peur et dans mon cœur je sentais une panique qui naissait. Il prenait position, sa queue bien en forme il la posait sur ma rondelle qui paniquait à sont tour pour finalement avec douceur pousser sa queue qui rentrait lentement, doucement mais avec force en un mouvement jusqu'à la garde.

Je hurlais, j'ai encore vu des étoiles, il y allait doucement, lentement mais il y allait en un seul mouvement, presque sans préliminaires … De nouveau je paniquait dans ma tête, de nouveau j'avais peur que ça déchire mais tout se passait bien. C'était intense mais ça passait. De tout son poids il appuyait son bassin sur mon cul. De tout son poids il poussait contre mes fesses, sa queue bien enfoncée qui m'écrasait la prostate. Un plaisir me submergeait.

Je tremblais, je laissait tomber ma tête sur l’oreiller, je me cramponnais à ses bras, à ses épaules. Il écartait mes jambes et se penchait sur moi pour m'embrasser, il le faisait avec passion, je le retenais contre moi, mes mains autour de son cou. Il soulevait son bassin, sa queue ressortait puis il s'appuyait de nouveau et sa queue s'enfonçait. Je hurlais, c'était de plaisir, un plaisir intense, un plaisir de fou et un peu de panique également. Au moment ou son bassin s'appuyait de nouveau sur mes fesses ma prostate hurlait, mon anus allait exploser, c'était trop. Là je ne pouvais plus, je tentais de me dégager mais dans cette position je n'avais pas d'appuis pour le repousser et il était trop lourd.

Il se retirait, d'un mouvement plus rapide cette fois ci, je reprenais mon souffle, une nouvelle dose de lubrifiant, je redoutais la suite, il enfonçait alors sa queue d'un mouvement rapide bien à fond. De nouveau je hurlais. En s'appuyant sur mes jambes il se relevait, comme s'il faisait des pompes, puis se laissait retomber, sa queue me limait le cul.

J'étais un peu coincé, mais je n'avais pas l'intention de me dégager. Mon cul s'habituait à ce mouvement, à la violence de ce mouvement. Les sensation restaient particulières et le plaisir de plus en plus fort. Je respirais fort, à chaque fois que sa bitte s'écrasait sur ma prostate j'avais envie que tout s'arrête, qu'il se retire. Mais à chaque fois que sa queue se retirait je voulais le retenir, je voulais que de nouveau il s'enfonce bien à fond. Je jouissais mais là ce n'était pas seulement un instant de plaisir, mais un plaisir qui montait, montait et ne redescendait pas. C'est tout mon corps qui jouissait pendant de longues minutes.

Quelques violent coups de reins de la part de Ted me ramenait sur terre avec douleur. Il éjaculait dans mon cul et lâchait quelques mouvements non contrôlés très douloureux pour moi, à cause de la taille de son machin, la taille XXL !

Il se retirait, j'allongeais mes jambes. Je jutais à n'en plus finir, je ne bandais plus mais je jutais. Je l'avais bien senti passer le dernier coup de rein, là j'avais un peu mal au cul. Ted redevenait alors très doux, très tendre, il me caressait tout le corps avec la main. Tout le corps sauf mes couilles et ma bitte, au début je tremblais, me contractait d'une manière incontrôlable à chacun de ses contactes. Un peu plus tard je me détendais et ma respiration redevenait normale. Mon cœur battait fort pendant encore un long moment.

Ted s'allongeait à côté de moi et nous partagions un long moment de tendresse et de douceur. J'aime bien ça chez Ted moi ! Il me plaisait de plus en plus ce garçon.

On venait de passer la mie Septembre et l'automne était bien là. Depuis quelques temps je m'amusais à découvrir de nouvelles sensations grâce à une sorte de cage à bitte … Vous avez sans doute entendu parler des ces nouveaux dispositifs de chasteté masculine produits par la société PK, ça coûte une petite fortune vous savez. Je n'osais pas investir dans un truc pareil à cause du prix aussi j'avais fabriqué un dispositif maison en PVC. Bein oui je suis bricoleur, ça aide. J'ai aussi fabriqué tous les meubles que j'ai chez moi … C'est tout dire !

Avant de rencontrer Ted je prévoyais de participer au Locktober. Il était là allongé sur mon lit, sur le dos il était vraiment beau, il avait totalement débandé mais c'était toujours une grosse molle qui s'étalait sur sa cuisse. Grosse molle, ouai, avec Ted, grosse toujours mais molle pas toujours. Je me levais prenais un peu de temps pour bien le reluquer, il est vraiment beau le mec !

Moi : Alors tu n'aime pas ma bitte.
Ted : Non, c'est pas ça … Mais … C'est quand tu bandes …

J'ouvrais en grand la porte de ma penderie, elle n'est pas très profonde mais suffisamment pour que je disparaisse entièrement à l'intérieur.

Moi : Tu voudrais que je porte tout le temps ce jock-strap ?
Ted : Je trouve que les mecs sont sexy avec ce genre de truc !
Moi : Et en plus c'est pratique !
Ted : Pratique ?
Moi : C'est ouvert derrière !

Il rigolait. Pendant que nous parlions j'avais pris mon dispositif de chasteté maison, j'y passais mes couilles, j'y glissais ma queue. Je me sentais bien, terriblement bien. C'est un plaisir qui continuait dans mon ventre, bien dilaté, bien rempli, bien vidé, bien … Oui bien, je me sentais vraiment bien. Toujours en discutant, je glissait ma queue dans la cage. J'avais un petit pincement de cœur, une hésitation, j'ajustais bien le dispositif. J'hésitais encore un moment …

Moi : C'est la bosse qui te fait fantasmer ?
Ted : Ouai ! La bosse, et le fait que le mec il ne se branle pas !
Moi : Tu ne veux pas que tes partenaires se branle ?
Ted : C'est surtout que … Ouai ça me fait délirer qu'ils ne se branle pas.
Moi : Ils n'ont pas le droit de se faire plaisir ?
Ted : C'est moi qui leur fait plaisir ! Je ne t'ai pas donné de plaisir ?
Moi : Je ne dis pas le contraire !
Ted : Il m'avait bien semblé aussi que tu avais aimé !

Il ne pouvait toujours pas me voir, le cadenas était en position, les clés étaient dessus mais il n'était pas encore refermé. J'hésitais.

Je retirais le cadenas et retirais également la cage. J'hésitais encore, je ne bougeais plus …

Ted : Tu trouves ce que tu cherches ?
Moi : Ouai je trouve, je trouve …

Finalement je remettais la cage, de nouveau j'y glissais ma queue, je ne bandais pas encore mais je sentais que ça allait venir si je continuais comme ça. De nouveau, avec des gestes rapides cette fois, je replaçais le cadenas. Les clés étaient toujours dessus. D'un pas en arrière je sortais de mon placard, je me retournais vers Ted, j'écartais les jambes, j'étais bien en vue, il ne pouvait pas louper ça !

Moi : Et ça ! Ça ne te fais pas fantasmer ça ?

Il me regardait, je voyais un large sourire illuminer son visage, sa queue gonflait rapidement, il avait l'air d'aimer.

Ted : Alors là j'adore ! C'est pas un modèle PK ? C'est toi qui l'a fait ! Il est pas mal ce truc … Fais voir ça de plus prêt !

Je m'approchais pour bien lui montrer. Il me tripotais les couilles un moment, il bandait et c'était beau à voir. J'entendais un clic et quand je regardais, les clés n'étaient plus sur le cadenas.

Ted : Je prends le contrôle des opérations !

Il ouvrait sa main devant moi pour bien me montrer que c'est lui qui avait les clés, il refermait son point et me souriait.


↓ Lien à utiliser (article, blog, forum, mail...) vers cette histoire ↓
<a href ="https://www.histoires-de-sexe.net/ted-08-les-jours-suivants-1-32016"> TED 08 LES JOURS SUIVANTS 1 </a>






Les avis des lecteurs
 Histoire Erotique

Meme si j ai connu a peu près ces assauts par un homme plus âgé que moi , ça n est pour moi que des bons souvenirs , qui parfois me manquent

 

Texte coquin : TED 08 LES JOURS SUIVANTS 1
Histoire sexe : TED 08 LES JOURS SUIVANTS 1

Vous êtes :

Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur de l'histoire.
Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 


Dernières histoires érotiques publiées par Charly Chast

 
PHILIPPE EP 40 : LA ON NE RIGOLE PLUS - Récit érotique publié le 25-05-2020
 
ET TOUJOURS EN ÉTÉ 10 SUNNY - Récit érotique publié le 23-05-2020
 
PHILIPPE EP 39 : ON RIGOLE, ON RIGOLE - Récit érotique publié le 20-05-2020
 
ET TOUJOURS EN ÉTÉ 09 LA ÇA FAIT MAL - Récit érotique publié le 18-05-2020
 
PHILIPPE EP 38 : PETIT RETOUR A LA NORMALE - Récit érotique publié le 15-05-2020
 
ET TOUJOURS EN ÉTÉ 08 LA FOIRE AUX ESCLAVES - Récit érotique publié le 12-05-2020
 
PANIQUE PANDÉMIE 02 QU'EST CE QU'ON MANGE ? - Récit érotique publié le 12-05-2020
 
PHILIPPE EP 37 : VOILA UNE BONNE CHOSE DE FAITE - Récit érotique publié le 08-05-2020
 
ET TOUJOURS EN ÉTÉ 07 NOUVEAU PLAISIR - Récit érotique publié le 05-05-2020
 
PANIQUE PANDÉMIE 01 ON VA TOUS MOURIR ! - Récit érotique publié le 01-05-2020
 
En Savoir plus sur l'auteur, liste complète des histoires de Charly Chast...

... Récits érotiques Audio :

Appelez le 08 95 22 70 67
S'IDENTIFIER (Pas encore inscrit ?)

Mémoriser     [Mot de passe perdu ?]

 

Histoires triées par catégories :

Thématiques

Abstinence Amazones Amis Andromaque Anulingus Arabes Artisan Artiste Asiatiques Au-boulot Au-reveil Auto-fellation Autobiographie Avion Baby-sitter Bateau Beau-frere Beau-pere Belle-beau Belle-mere Belle-soeur Bisexualite Bizarre Blacks Blondes Bois-Foret Bondage Boules-de-geisha Bourgeois Branlette-espagnole Brunes Cage-de-chastete Calin Camping Candaulisme CapdAgde Caresses-preliminaires Casting Chantage Cinema Club-libertin Cocufiage-adultere Combat Coming-out Cougar Coup-de-foudre Cousins Cuisine Culottes Cunnilingus Cybersexe Darkroom Depucelage Dialogue Discotheque Docteur Doigtage Dominant-Maitre Dominatrix Double-penetration Douche-bain Drague Echangisme Ejaculation-faciale Ejaculation-feminine Emotions-sensibilite Endroits-insolites Entre-hommes-Gay Epilation Escort-boy Escort-girl Etudiant Europe-est Exhibition Exotisme Extreme Facesitting Fantasmes Fantasy Fellation Feminisation Femme-fontaine Femmes-enceintes Fessee fetes-soirees Fetichisme Fille-encule-homme Film-porno Fist Fist-fucking Flagellation Frotteurisme Fucking-machine Gang-bang Gerontophilie Glamour Gloryhole Gode-ceinture Godemiche Gorge-profonde Gros-Grosses Gros-seins Gros-sexe Hammam Handicap Hermaphrodite Hermaphrodites Historique Hopital Hotel Humiliation Inconnu-inconnue Infirmieres Ivresse Jambes Jeunes Jeux Jumeaux-jumelles Lactation Latina-latino Lavement-anal Lectures-erotiques Legumes Lesbiennes Levrette Libertinage Lingerie Maigre Mammophilie Mariage Massage Masturbation Matures Mini-jupe Missionnaire Mommy-porn Mots-crus Muscles Mythologie Naturisme-nudisme Nymphomane Obeissance Oeuf-vibrant Oncle-et-tante Onirique Parking Partouze Perles-anales Petit-sexe Petits-seins Philosophie-et-Plaisirs Pieds Piercings Piscine-Plage Poesie Poilues Ponyslave Preliminaires Premiere-fois Prison Prof Prostate Punitions Quebec Recit-bilingue Romantisme Rousses Routiers Russes Sadomaso Saint-valentin Salope Sans-capote Sans-culotte Science-fiction Secretaire Sensualite Sexe-sauvage Sexshop Sextoy Sillicone Sodomie Soixante-neuf Soubrette Soumission Spermophile Sport String Striptease Tatouage Tendresse Terma Testicules Tetons Toys-rosebud Train Transexuelle Travesti Triolisme Triple-penetration Uniformes Urophilie-Pisse Vacances Vieux-avec-jeunes Voisins-voisines Voiture Voyeurisme WC-Toilettes



Petites annonces

Les dix dernières annonces :

• Par Diable67 le 2020-05-26 ....
• Par softmaterialslover le 2020-05-26 ....
• Par cibervoyeur le 2020-05-26 ....
• Par MaxCho le 2020-05-26 ....
• Par Aliceanita73 le 2020-05-25 ....
• Par All4Tux le 2020-05-25 ....
• Par Papayaa le 2020-05-25 ....
• Par JohnSnow343 le 2020-05-25 ....
• Par Alexandra le 2020-05-25 ....
• Par couple76 le 2020-05-25 ....